20191021 esprit-meuble

20190624 eco-mobilier

Imprimer

Foire de Paris 2019 - Compte-rendu

Écrit par Deborah KOSLOWSKI on 17 juin 2019. Posted in Salons France

Vivre et expérimenter la nouveauté

C’est au terme de 12 jours d’échanges entre professionnels et particuliers que la Foire de Paris, plus grand salon européen de la Maison, a fermé ses portes le 8 mai dernier. Une 115e édition, marquée par la cuisine et orientée vers l’expérientiel, qui avait pour théâtre le Parc des expositions de la Porte de Versailles.

Par Deborah Koslowski

20190617 fdp

Pour passer du bon temps mais aussi pour découvrir de nouveaux produits, concrétiser un projet pour son chez-soi et déguster les saveurs venues - d’au moins - 48 pays différents. Autant de raisons qui amènent près d’un demi-million de consommateurs, de tous âges et majoritairement franciliens (83 % d’entre eux), à pousser, chaque année, les portes de cette fringante Vieille Dame (115 printemps) qu’est la Foire de Paris. Des visiteurs qui arpentent les halls en quête des nouveautés, présentées par les quelque 3 500 marques campant Porte de Versailles (XVe arrondissement de Paris), donc, et qui participent à faire vivre tant le folklore que le business de ce temple de la consommation (222 millions d’euros dépensés par les visiteurs en 12 jours ; hors restauration, l’organisation estime que leur panier moyen s’élève à 542 €). Malgré les méthodes discutables employées par certains vendeurs sur la foire (commerçant qui vend l’installation d’un ballon d’eau chaude thermodynamique et huit panneaux photovoltaïques à des visiteurs pensant faire un devis, arguant la loi qui stipule que le consommateur ne bénéficie pas de droit de rétractation pour tout achat effectué dans une foire, un salon ou un stand ; ou les remises importantes effectuées par certains cuisinistes poussant à se demander la valeur réelle des projets) qui ont été pointées du doigt par la presse grand public, rien n’a vraiment nui ni à la bonne ambiance ni aux objectifs que s’était fixés l’institution Foire de Paris en cette période de vacances scolaires.

Du partage à l’apprentissage
En effet, cette année, encore, si celle-ci avait pour ambition de renforcer son positionnement de plus grand salon d’Europe dans le domaine de la Maison, elle souhaitait également monter en puissance au niveau des services proposés à ses visiteurs. Aussi, en plus de l’aire de jeux pour enfants, du service de garde pour chiens, de l’espace médiateurs ou, encore, du service de livraison à domicile, elle s’est attachée à organiser des rendez-vous, orientés construction et rénovation de la maison sous l’angle de l’habitat intelligent, entre professionnels et particuliers. L’objectif : accompagner davantage les porteurs de projet et consommateurs, venus nombreux. C’est ainsi que Stéphane Plaza, agent immobilier phare de M6 qui a été désigné Ambassadeur Maison de Foire de Paris, a donné quatre conférences pour, notamment, parler home-staging (action de valoriser un bien immobilier avant de le mettre en vente). De leur côté, les Compagnons du Devoir, la plateforme de mise en relation entre particuliers et artisans, Mon Coach Brico, et Tollens ont animé des ateliers pratiques. Le Gifam (Groupement des marques d’appareils pour la maison), avec Spareka, a, quant à lui, conseillé le grand public sur les réflexes à adopter pour entretenir et réparer ses appareils électroménagers. Enfin, comme chaque année, la gastronomie était à l’honneur sur la Foire. C’est la raison pour laquelle se sont déroulés des ateliers culinaires, dont deux animés par la finaliste de Top Chef, Alexia Duchêne ; et que la cuisine, pièce préférée des Français, a été mise sous le feu des projecteurs.

Cuisine star
La cuisine ? Une branche de l’ameublement qui se porte bien : en 2018, elle a généré un chiffre d’affaires de 2,5 milliards d’euros (+ 1,1 % vs 2017) ; à noter que 2 500 cuisines seraient vendues, chaque jour, au sein des 3 500 magasins indépendants de France. Elle était représentée sur quelque 3 000 m2 d’exposition au sein du hall 7.3. Une zone assez vaste, sur laquelle une trentaine d’exposants (Ixina, Chabert Duval, Arthur Bonnet) présentaient leurs nouveautés. De quoi permettre aux 52 % de visiteurs porteurs d’un projet maison de découvrir les tendances (plutôt “labo” à la manière des cuisines professionnelles, ou “néo terroir”, qui marie métal et bois) et de trouver leur style de cuisine ! Le Snec (Syndicat National de l’Équipement de la Cuisine), qui a co-créé la journée dédiée à la cuisine le 3 mai sur le salon, y avait, par ailleurs, son espace et conseillait ceux qui le requéraient, sur la question du financement notamment. L’occasion, en ce jour choisi du 3 mai, donc, de rappeler, lors d’une conférence, que la cuisine était devenue un marqueur social fort, “ayant dépassé la voiture”, a estimé Christian Sarrot, Secrétaire général du Snec. Une pièce au sein de laquelle nous cuisinons autant que nous mangeons et passons du bon temps, seul ou à plusieurs. C’est pourquoi celle-ci se doit, aujourd’hui, de répondre à des critères d’ergonomie, de robustesse et d’esthétisme. Des règles auxquelles l’électroménager se conforme aussi. Si, en préambule de sa démonstration, la Présidente du Gifam, Brigitte Petit, a rappelé que l’électroménager encastrable (qui représente 38 % en valeur du total électroménager en France) était en croissance dans les foyers français, elle a également souligné le fait que les consommateurs attendaient des appareils, de petit et gros ménager, qu’ils soient modulables, multifonctions, esthétiques, capables d’amener le pro à la maison, et connectés, de manière à permettre économies d’énergie, gain de temps et usages simplifiés. Une journée qui s’est achevée avec les “Étoiles de la Cuisine”. Lors de ce tout nouvel événement, qui avait pour ambition de primer les marques les plus performantes en termes de design, d’ergonomie, de technologie, de matériaux et de nouveautés, ont été récompensées : Siematic, lauréate de la catégorie Tendances et innovation ; Arthur Bonnet, lauréate de la catégorie Design ; Leicht, lauréate de la catégorie Equipement et matériaux ; Chabert Duval, lauréate de la catégorie Ergonomie ; et Linea Quattro, lauréate de la catégorie Technologie.

L’innovation a brillé
Cette 115e édition, la dernière pour Carine Préterre, qui a cédé sa place à Steven Abajoli, venant d’être nommée Directrice générale de la Division Life & Leisure Experience de Comexposium, était aussi celle de l’innovation au quotidien. Ainsi, comme chaque année, se sont déroulés le Grand Prix de l’Innovation, qui a vu sa catégorie Smart Home devenir Habitat Intelligent afin de s’ouvrir à tous les secteurs de l’habitat, et le mythique Concours Lépine qui, cette année encore, avait fait la part belle à l’univers connecté. Mais les visiteurs en quête de nouveautés ne se sont pas contentés que de ces institutions. Se sentant “pionniers dans leur achat lorsqu’ils sont face à des start-ups”, ils sont nombreux à être allés découvrir les produits proposés par les 12 jeunes pousses, à l’instar du Pavé Parisien (fabricant d’enceintes bluetooth en béton, primé lors du Hors Série Maison) et d’Oopla (créateur de kits pour réduire son empreinte écologique et faire des économies), qui exposaient sur l’espace Start-Up Boost by Foire de Paris, du programme Entreprendre en France. Produits gourmands ou design, éthiques et respectueux de l’environnement le plus souvent, ont ainsi fait le bonheur des franciliens, soucieux de consommer plus responsable.

Rendez-vous du 30 avril au 11 mai 2020 pour découvrir quels seront les temps forts la 116e édition de Foire de Paris.

20160613 rejoignez-nous

Créations

Likoolis, une alternative design

Likoolis, une alternative design

Quand le convertible se convertit

Camif.fr, l’extérieur en toute quiétude

Camif.fr, l’extérieur en toute quiétude

Du mobilier pour l’été

Missoni, un panorama de la nature

Missoni, un panorama de la nature

Invitation à la détente

Qingdao Jiaxian, apaisement et ergonomie

Qingdao Jiaxian, apaisement et ergonomie

Un oreiller en pur latex

Sunbrella® fait de la résistance !

Sunbrella® fait de la résistance !

La fabrique à rideaux

Maison Lecomte, sans outil ni soucis

Maison Lecomte, sans outil ni soucis

C’est dans la boîte !

Hopoli en « cyber expansion »

Hopoli en « cyber expansion »

La couette en pince désormais pour la housse

Tediber joue double face

Tediber joue double face

Un matelas réversible pour plus de confort

Nathalie Chaize la bien nommée

Nathalie Chaize la bien nommée

Une chaise comme une robe ?...

Le charme feutré d'Hülsta

Le charme feutré d'Hülsta

Naturel et caractère

La mode Indoor avec H&H et Coco

La mode Indoor avec H&H et Coco

Un peu de chaleur…

Marc Ange vous fait aimer les araignées

Marc Ange vous fait aimer les araignées

Le fauteuil multipieds...