20191021 esprit-meuble

20190624 eco-mobilier

Imprimer

Sadecc 2019

Écrit par Philippe MÉCHIN - INTERNATIONAL on 14 juin 2019. Posted in Salons France

Paris réussi pour le salon de la cuisine équipée

Du 5 au 8 avril dernier, le hall 7.1 du centre Paris Expo Porte de Versailles a accueilli la 7e édition du salon professionnel de la cuisine équipée et de l’agencement de l’habitat (Sadecc). Un tout premier rendez-vous parisien, couronné de succès.

Philippe Méchin

20190617 sadecc1

Prendre le vent, rectifier son cap et arriver à bon port. Créé en 2008, le Sadecc - unique salon professionnel de la cuisine équipée en France - se déroulait, jusqu’alors, tous les deux ans, à Lyon. « Nous devions lui redonner une dynamique. Et, en France, nombreux sont ceux à penser qu’un tel événement doit se dérouler à Paris. Une ville qui a, par ailleurs, la capacité de centraliser tous les trajets » - puisqu’elle est plus facilement accessible - a rationalisé Gilles Verriès, Directeur du salon, quant à son choix d’avoir, pour la première fois cette année, convié la profession au Parc des expositions de la Porte de Versailles. Et le moins que nous puissions dire est qu’il a eu le nez creux. Quatre jours durant, ce sont plus de 10 000 visiteurs uniques (10 054, pour être précis, « en forte hausse par rapport à 2017 », selon l’organisation), et qualifiés, qui ont arpenté les sentiers du hall. Il s’en est fallu de peu pour que l’exploit de 2013 (10 474 visiteurs) ne soit réitéré. Une fréquentation en croissance, donc, au même titre que le visitorat venu d’Île-de-France (20 % des visiteurs), de Bretagne et des remarqués DOM-TOM. Mais tout n’est pas qu’une question de chif­fres. « En nous promenant dans les allées, nous avons vu des visiteurs et des exposants satisfaits (ils étaient 120, NDLR). Tous ont joué le jeu de nous faire confiance et de nous suivre, ici, à Paris. Si tout semblait positif sur le papier, rien ne nous garantissait que ça fonctionnerait pour autant. Néanmoins, des professionnels qui ne venaient plus au Sadecc sont revenus, ont retrouvé le sourire et ont pu découvrir notre offre complète et qualitative, de très beaux stands, ainsi que de nombreuses innovations », s’est réjoui notre interlocuteur.

Des tendances…
Le dynamique marché de la cuisine (en croissance de 2,1 %, en 2018) innove. Les visiteurs ont, en effet, pu profiter du Sadecc pour découvrir les dernières tendances en meubles, accessoires et électroménager. C’est ainsi que nous avons pu constater que la pièce cuisine, toujours plus ouverte sur le reste de la maison - en atteste, notamment, la présence de verrières en lieu et place des claustras et autres murs/murets installées par les fabricants - devenait un espace central, devant être aussi esthétique que fonctionnel et robuste. Les fabricants de mobilier, se devant de répondre aux critères d’élégance et d’ergonomie d’alors, ont donc présenté des collections contemporaines, inspirées par le minéral, le végétal et l’industriel. Le noir matifié, les nuances de gris (granit, béton) et le bois d’apparence brut (le fabricant italien, Gieffe Cucine, par exemple, a intégré à certaines de ses créations le bois traités des pieux extraits de la lagune de la Sérénissime) épousent, désormais, le métal (Discac, Cuisine Morel) et le verre. Des mélanges de textures, de matières et de couleurs qui donnent du cachet et structurent la pièce. La technologie, facilitante, doit, quant à elle, se fondre dans le décor. C’est donc tout naturellement que les fabricants ont présenté leurs nouveaux modèles de plans de cuisson aspirants (Elica, Bora), de caves à vin au format colonne (Le Chai, avec son modèle 60 cm dont la façade en verre « électrochromatique » s’opacifie afin de permettre au vin de vieillir correctement) et même… un plan de travail recelant une plaque à induction invisible (CookingRak) !

…et du contenu
Par ailleurs, comme à l’occasion de la dernière édition lyonnaise, ce 7e rendez-vous du Sadecc a tenu à aller plus loin dans son accompagnement de la filière. C’est ainsi que des ateliers et une conférence - qui ont réuni pas moins de 750 auditeurs - ont été organisés. Des sujets comme les tendances, la gestion des réseaux sociaux ou, encore, la compréhension des mutations de la distribution - au travers de la prise de parole Revolution Retail, organisée par le Snec - ont pu y être abordés. De quoi satisfaire l’ensemble de la profession. « C’était une très belle édition, ce qui laisse présager le meilleur pour la suite. Les organisateurs ont réussi à faire monter ce salon en gamme comme jamais auparavant. Cela se traduit par les exposants heureux que nous croisons dans les allées, malgré le climat actuel », s’est, de son côté, exprimé Christian Sarrot, Secrétaire Général du Snec.
Un salon qui a donc tenu ses promesses, permettant à chacun de trouver des réponses à ses problématiques, et qui reviendra en 2021… à Paris ! 

20160613 rejoignez-nous

Créations

Likoolis, une alternative design

Likoolis, une alternative design

Quand le convertible se convertit

Camif.fr, l’extérieur en toute quiétude

Camif.fr, l’extérieur en toute quiétude

Du mobilier pour l’été

Missoni, un panorama de la nature

Missoni, un panorama de la nature

Invitation à la détente

Qingdao Jiaxian, apaisement et ergonomie

Qingdao Jiaxian, apaisement et ergonomie

Un oreiller en pur latex

Sunbrella® fait de la résistance !

Sunbrella® fait de la résistance !

La fabrique à rideaux

Maison Lecomte, sans outil ni soucis

Maison Lecomte, sans outil ni soucis

C’est dans la boîte !

Hopoli en « cyber expansion »

Hopoli en « cyber expansion »

La couette en pince désormais pour la housse

Tediber joue double face

Tediber joue double face

Un matelas réversible pour plus de confort

Nathalie Chaize la bien nommée

Nathalie Chaize la bien nommée

Une chaise comme une robe ?...

Le charme feutré d'Hülsta

Le charme feutré d'Hülsta

Naturel et caractère

La mode Indoor avec H&H et Coco

La mode Indoor avec H&H et Coco

Un peu de chaleur…

Marc Ange vous fait aimer les araignées

Marc Ange vous fait aimer les araignées

Le fauteuil multipieds...