Imprimer

Foire de Paris côté meuble...

Écrit par Deborah KOSLOWSKI on 8 juin 2018. Posted in Salons France

Feu vert pour le design

Créateurs, fabricants, distributeurs et experts de l’habitat se sont donné rendez-vous sur la Foire de Paris, du 27 avril au 8 mai. Une douzaine de jours durant lesquels les quelques 500 000 visiteurs attendus ont pu découvrir les dernières tendances et innovations phares, pour embellir et optimiser leur intérieur, de façon “green” et élégante.

Par Deborah Koslowski

20180608 fdp-ouv

L’univers de l’ameublement se porte plutôt bien. La Fédération française du Négoce de l’Ameublement et de l’Équipement de la Maison (Fnaem) a en effet indiqué que le marché du meuble avait enregistré une croissance de 0,6 %, sur le premier trimestre 2018. Et, il faut le reconnaître, la passion des Français pour la rénovation et l’embellissement de leur home sweet home ne semble pas s’essouffler. Ces derniers sont de plus en plus nombreux à chercher l’inspiration auprès de Youtubeurs, comme By Isnata ou Les Rénos d’Alex, des réseaux sociaux, comme Pinterest et Instagram, de ce qui se fait de mieux sur la Toile et de diverses émissions de télévision, pour franchir le pas. Voilà pourquoi, cette année encore, Foire de Paris a misé sur la déco, celle qui invite l’extérieur à l’intérieur – et vice versa – et qui offre ainsi une véritable bouffée d’oxygène !

Arrêts aux stands...

Le « made in Paris » à l’honneur
Pour la 3e année consécutive, le Village Déco (1 700 m2), conçu par Nathalie Rozborski, Directrice générale de l’agence de prospective NellyRodi, et Sylvie Adigard, Chroniqueuse télé, a donc repris ses quartiers de printemps au sein du pavillon 3 de la Porte de Versailles. Un espace riche de presque 30 marques, parmi les plus en vogue, et qui avait pour coeur, Paris. « Paris va bien », comme l’a martelé Anne Hidalgo, lors de l’inauguration de la Foire de Paris. A l’aube des Jeux Olympiques, l’accent a naturellement été mis sur la créativité à la parisienne… et l’éco-conception; la végétalisation de l’intérieur et la green attitude étant les fers de lance de cette 114e édition du plus grand salon commercial d’Europe.
En ce sens, cinquante ateliers dédiés à l’univers de la maison ont été mis en place. Au programme, entre autres, la réalisation d’un terrarium, la fabrication d’un kokedama, la création d’une lampe en bois… et d’objets décoratifs en céramique, avec le label Fabriqué à Paris ! Et pour accompagner les visiteurs dans leurs projets ? Des talk-shows animés par des experts du monde de l’habitat ainsi que des rendez-vous, gratuits, qu’il était possible de prendre avec des architectes, grâce à RencontreUnArchi.com. De quoi recevoir des conseils, et s’inspirer.

Photo-FVille Lumière

Faire rayonner Paris par-delà les frontières ? Le fer de lance de l’édile de la capitale française. Une action partagée par Foire de Paris.

« Le label “Fabriqué à Paris” est très important. Il permet de montrer que la capitale de la France n’est pas simplement cette belle ville que nous venons visiter, mais aussi une ville où nous produisons, où il y a des actifs, des gens qui vivent et travaillent. Depuis que je suis maire, nous avons travaillé pour que la marque “Paris” et toutes les productions qui en découlent soient mieux valorisées », a fait savoir Anne Hidalgo, à l’occasion de l’inauguration de la nouvelle édition de la Foire de Paris. 114e manifestation pour laquelle la Mairie de Paris, première collectivité en France à commercialiser ses marques sous licence, s’est installée au sein même du Village Déco du salon. Un stand plus que jamais tourné vers la production design de demain, celle qui se veut locale et responsable, et qui a mis à l’honneur, entre autres, L’Ecole du Carton, de l’artiste Kitty Naslin. Un lieu où sont fabriqués des tables, bureaux, commodes ou fauteuils sur mesure, grâce à la récup’ et où, outre la fabrication de meubles ludiques, créatifs et originaux, il est possible de recevoir une formation professionnalisante. Quand le déchet se fait art d’ameublement, le carton est assuré.

De l’outdoor à l’indoor
En flânant dans les allées, difficile d’oublier que la cinquième pièce de la maison était à l’honneur : le vert forêt s’est annoncé comme étant la couleur tendance de l’année, le bois n’a rien perdu de son leadership et le mobilier, capable de s’inviter à l’intérieur comme à l’extérieur a, lui aussi, fait parler de lui. Résistant, durable dans le temps et résolument pratique, l’ameublement d’extérieur se veut élégant, offrant désormais de larges et confortables assises, semblables à celles d’intérieur… Roche Bobois, marque haut de gamme qui fait rayonner le French Art de Vivre à travers 55 pays, l’a d’ailleurs démontré avec sa collection outdoor, qui mêle aluminium et fils tissés, dont le Traveler Outdoor, un canapé 3 places, fait partie. Si Cdiscount, au travers de ses différentes marques – à l’instar de Finlandek – a misé sur le bois et le style scandinave, elle a, elle aussi, fait le choix de l’élégance.
Une petite nouvelle a, quant à elle, profité de la Foire de Paris pour se présenter au grand public. Il s’agit de Mojow et de ses nomades meubles à gonfler ! « A l’origine de la marque : un groupe de communication et de marketing. Nous voulions montrer que la France pouvait innover. C’est pourquoi nous avons imaginé du mobilier indoor/outdoor, modulable, customisable, chaleureux, confortable et résistant », nous a expliqué Olivier Santini, Designer et Responsable de Mojow. Pari réussi pour l’outsider puisque, à peine assise, une visiteuse s’est exclamée : « Qu’est-ce que nous sommes bien dedans ! »
Ces canapés et fauteuils aux couleurs pop, customisables à l’envi, par le garnissage des assises, ont donc, en premier lieu, séduit par le confort offert. Leur légèreté, le mariage audacieux de l’aluminium et du plastique, leur simplicité d’installation (15 à 30 minutes de montage), leur robustesse (ils peuvent supporter jusqu’à 120 kilos, ne craignent pas l’eau) et leur capacité à habiller aussi bien l’extérieur que l’intérieur, a fait le reste. Tout aussi colorés et pratiques, les bancs, tabourets et tables d’appoint modulables proposés par Stooly. Faits de papier kraft et de bambou, ils sont légers, solides et s’étendent pour recevoir jusqu’à 6 personnes. Ils peuvent, en effet, supporter jusqu’à 300 kilos, ont l’art et la manière d’apporter une touche d’originalité à n’importe quel salon de véranda, et se rangent en un clin d’oeil, puisque compacts.

Photo-GTendances et services

La filiale du groupe Casino, leader sur le e-commerce non alimentaire en France, disposait d’un stand immense au cœur de l’espace ameublement de la Foire de Paris. L’occasion pour le géant du Web de présenter l’étendue de son savoir-faire, de la déco à ses offres les plus larges.

200 m2. Voilà l’espace dont disposait Cdiscount pour présenter ses références et ses services au grand public.

Une chambre d’enfant aux délicats tons pastel et une chambre d’inspiration ethnique, un salon aux accents scandinaves et une salle à manger chaleureuse… Cdiscount a recréé un appartement de plus de 200 m2 pour présenter, au visitorat de la Foire de Paris, son catalogue meuble et déco. Il faut reconnaître qu’avec 20 000 produits référencés, ce dernier s’impose aujourd’hui comme un acteur incontournable de l’ameublement et de la décoration, pour tous les styles, sur Internet. Il colle ainsi avec son ambition d’être au cœur du quotidien des Français, en répondant à l’ensemble de leurs besoins, au meilleur prix. Le n°1 du e-commerce va même désormais plus loin puisqu’en plus de proposer des produits à la pointe des tendances, il soumet à ses clients toute une panoplie de services, liés à l’univers de l’habitat, afin de leur simplifier la vie. S’il existait un service de montage à domicile pour les travaux courants et les travaux plus techniques, un service de livraison gratuite et illimitée en un jour ouvré (dimanche compris) - moyennant un abonnement de 29€/an - depuis avril 2018, il est également possible de louer (assurance tous risques à la clé) smartphones, télés et autres produits issus de l’électroménager. Et ce n’est pas tout : soucieuse de réconcilier les Français avec leur facture d’électricité, la filiale du groupe Casino propose aussi un service appelé Cdiscount Energie. Une offre 15 % moins chère - par rapport au tarif réglementé en vigueur - à laquelle il est possible de souscrire en 5 minutes, en ligne, et pour laquelle Cdiscount s’occupe de tout.

Cap sur le modulable
Posséder des meubles pratiques et ergonomiques, qui permettent d’optimiser un maximum l’espace intérieur, une priorité pour 68 % des Français. C’est en tout cas ce qu’a révélé la dernière étude de NellyRodi, réalisée pour la Foire de Paris. En ce sens, au sein du hall en partie dédié au gain de place, le mobilier évolutif, escamotable, personnalisable, était à l’honneur. « L’espace est de plus en plus rare et de plus en plus cher. C’est d’autant plus vrai en Ile-de-France et dans les grandes villes. Les modes de vie ont aussi changé, la maison a plusieurs temps, tout au long de la semaine : il arrive que des retraités reçoivent leurs petits enfants le mercredi, que des familles recomposées se réunissent le week-end et passent d’un à quatre enfants…», nous a expliqué Paul Malignac, dirigeant d’Espace Loggia, se faisant ainsi l’écho de l’étude. La modularité se veut alors multifonction et permet ainsi de modifier la fonction des pièces, au fur et à mesure des besoins et de l’évolution de la cellule familiale. C’est ainsi que chez Celio, un canapé se cache sous le lit escamotable et que, chez Gautier, la table s’étend pour supporter plus de couverts.

La literie se pare de technologies
Autre secteur innovant, en termes d’optimisation : celui de la literie. Parce qu’un sommeil de qualité est essentiel à une vie saine et active, Hypnove a profité de la Foire de Paris pour (re)présenter ses matelas tri-technologies, ultra confortables et garants d’un réel sommeil récupérateur. Capables de réguler la température, de faire s’évacuer les tensions, d’endormir plus rapidement et de faire diminuer les risques d’allergies, ces derniers – en véritables alliés santé – permettent également de gagner 40 minutes de sommeil, en dormant le même laps de temps qu’à l’accoutumée. Une donnée dont le Centre du Sommeil et de la Vigilance de l’Hôtel Dieu, à Paris, peut attester. Dans la même veine, un petit nouveau a profité de l’événement pour se faire connaître : le matelas 365. « C’est un concept unique : un matelas, ça ne se lave pas. Aussi, nous avons pris le parti de l’hygiène et du bien-être. Les surmatelas s’enlèvent et se lavent à 60°C en machine. Le matelas - par le biais de l’application à laquelle il est relié - chauffe à 55°C, ce qui permet de l’assainir et de l’assécher. Le produit est ainsi toujours propre et sain », a affirmé Claude Levarlet - Directeur de la jeune marque et spécialiste de l’univers de la literie, depuis près de 30 ans - à propos de son produit, nommé et primé au Grand Prix de l’Innovation. Des concepts novateurs, qui ont vocation à accompagner les consommateurs sur les routes du mieux dormir, au quotidien.