20190222 hkef

Imprimer

Hong Kong Electronics Fair + ICT expo - Session de printemps

Écrit par Philippe MÉCHIN - INTERNATIONAL on 27 février 2019. Posted in Salons Asie

Hong Kong paradis connecté

Malgré l’omniprésence de l’électronique grand public dans tous les domaines de notre vie quotidienne, ils ne sont pas nombreux les salons professionnels de dimension mondiale. Tout juste peut-on les compter au nombre de trois sur les cinq continents. L’un se trouve aux Etats-Unis (CES), un en Europe (IFA) et le troisième sur le continent asiatique, à savoir le célèbre salon Electronicsfair+ICT Expo dont la session de printemps se tiendra du 13 au 16 avril, à Hong Kong. Et si l’on parle session de printemps, c’est bien en effet parce qu’il en existe une autre en automne, ce qui démontre le poids de ce salon sur le marché.

Par Philippe Méchin - International

20190227 hkef

En effet, il n’existe aucun autre rendez-vous capable de proposer deux plateformes sur le secteur de l’électronique excepté celui-ci. Et le plus impressionnant, c’est que l’un comme l’autre se tiennent à guichets fermés pour la bonne et unique raison qu’une seule plateforme annuelle ne suffit pas à contenter les exposants. Faut-il bien s’en étonner dans cet univers en constante évolution où la vérité d’un jour n’est pas celle du lendemain, tant les technologies évoluent à une vitesse folle ? De plus sur un continent très performant dans le domaine de l’électronique et du digital, les entreprises sont tellement nombreuses à frapper chaque année à la porte d’un salon d’une telle importance qu’un seul rendez-vous ne suffit pas, tant s’en faut. De cette situation, les équipes dirigeantes de HKDTC ont vite pris la mesure des enjeux et offert, il y a déjà quelques années, la réponse que tous ces exposants expressément demandeurs attendaient, en créant deux éditions semestrielles. Il faut en plus bien comprendre dans ce type de décision hautement stratégique et potentiellement à risques que celle-ci a été mûrement réfléchie et actée en fonction de deux paramètres. Le premier fut d’éviter à tout prix de laisser s’allonger des listes d’attente. Les organisateurs hongkongais, quel que soit le secteur qu’ils exploitent, ont toujours détesté ces situations et y ont toujours remédié en doublant un évènement avec tous les risques que cela comporte, en termes de visitorat. A titre d’exemple, le grand rendez-vous dédié à l’éclairage a connu la même problématique de trop-plein et l’a résolu de façon similaire. Le second paramètre intègre les fabricants et industriels du secteur, qui ne constituent ni plus ni moins que le nerf de la guerre. C’est pour eux, avec eux et par eux qu’un salon existe, et chez HKTDC, on en est bien conscient depuis toujours. Il va donc sans dire qu’aucune décision d’importance n’est jamais prise sans une concertation avec les organisations professionnelles et syndicats de la profession. Tant et si bien que les uns et les autres entretiennent un dialogue permanent, lequel débouche sur le bien-fondé et l’opportunité calendaire de la mise en place de salons. Enfin, reste quand même une inconnue et celle-ci est de taille. Il s’agit de l’accueil que réservent les visiteurs à ces propositions. Mais là non plus, rien ne tient au hasard.

Machine de guerre

C’est là, en effet que rentre en jeu une machine de guerre d’une efficacité redoutable, que les organisateurs ont mise en place et peaufinée à l’épreuve des ans et de l’expérience. Il s’agit bien sûr de ces fameuses missions d’achat mises en action à travers leurs représentations officielles dans tous les pays du monde. Toutes les équipes se mettent alors en branle pour faire venir les acheteurs du monde entier, lesquels sont également très habilement sollicités afin de les faire aussi venir en individuel. Toujours est-il que cette organisation fonctionne à plein, et les visiteurs répondent toujours à l’appel.
Il va donc sans dire que l’édition 2019 du salon Electronicsfair Hong Kong n’échappera pas à ce système parfaitement au point, à fortiori dans un univers connu et reconnu pour la vitesse à laquelle il évolue, et comment il change le monde et nos habitudes de consommation. Cette édition de Printemps affiche d’ailleurs d’ores et déjà un nombre record d’entreprises prêtes à présenter leurs multiples nouveautés et innovations, puisqu’elles se comptent d’ores et déjà au nombre record de 2 900 exposants attendus. Quant aux visiteurs, tout laisse à penser qu’ils répondront massivement à l’appel si l’on se réfère aux statistiques de l’an passé. En effet, ils ne furent pas moins de 98 000 à faire le déplacement pour les deux sessions de ce paradis de l’électronique grand public et des technologies d’aujourd’hui et de demain. Ils pourront sans grande surprise constater l’incroyable effervescence de ce secteur, qui touche tous les domaines de la consommation avec ce qu’il est convenu d’appeler la connectivité. Désormais, connectés, nous le sommes quasiment tous à des degrés divers, et tout laisse à penser que rien ni personne n’y échappera. A titre d’exemple, le phénomène nommé Internet des objets connaît un essor sans limites ce qui n’est pas sans poser un certain nombre de questions notamment en termes de solutions. A cet effet, le sujet sera très largement traité, sur une des zones dédiées, mais également à l’occasion de nombreux séminaires qui se tiendront pendant toute la durée du salon. Gageons sans grands risques également que la start-up zone connaîtra une affluence record, tant les entreprises et projets ne cessent de se multiplier. Et que l’on ne s’imagine pas que les geeks prendront le pouvoir. Il faut en effet, bien comprendre et nous tenons à insister, que toute cette technologie du futur concerne tous les secteurs d’activité. Elle s’apprête à bouleverser notre vie quotidienne à l’exemple des assistants vocaux dont les fonctions sont chaque jour plus performantes, plus interactives, et dont tout laisse à penser que dans quelques courtes années, ils guideront tout ou presque les éléments de nos existences. Faut-il s’en réjouir ou au contraire le déplorer, voire s’en inquiéter ? Nul ne le sait. Toujours est-il qu’un salon de grande envergure n’est pas seulement la vitrine de l’offre globale. Il a aussi pour objectif de guider, d’informer les professionnels, lesquels ont pour mission de susciter l’intérêt des consommateurs mais également de les rassurer face à cette technologie un peu anxiogène aussi performante soit-elle.

Il va donc sans dire que l’édition de printemps du salon Electronicsfair+ICT Expo Hong Kong 2019 constituera un événement d’exception pour toutes ces raisons et il est acquis que l’on s’y pressera dans les allées du très élégant Convention& Exhibition Center du 13 au 16 avril.

Salon Electronics Fair + International ICT expo - Session de Printemps.
13/16 avril 2019 - Convention & Exhibition center - Hong Kong