20190116 iffs1920190131 miff

Imprimer

Interzum Guangzhou - 28/31 mars 2019

Écrit par Philippe MÉCHIN - INTERNATIONAL on 5 février 2019. Posted in Salons Asie

Solide au poste

C’est devenu une habitude de considérer le salon Interzum Guangzhou comme un baromètre de la bonne santé du meuble, voire même un peu plus puisque l’événement couvre plusieurs secteurs de l’aménagement de la maison, dans un pays dont on dit qu’il ne va pas si bien que cela, que sa croissance est en recul, que le moral des consommateurs est en chute. Bref, il se dit beaucoup de choses, d’autant plus que les médias communiquent peu sur la réalité de la situation économique du pays. Il sera donc évident que l’édition 2019 qui se tiendra du 28 au 31 mars sera particulièrement observée.

Par Philippe Méchin

20190205 iz-guangzhou

Il semble pourtant que les craintes soient d’ores et déjà peu fondées. En effet, tous les espaces disponibles sont tous vendus, et tout laisse à penser que les visiteurs suivront si l’on en croit les estimations des organisateurs, dont le souci est d’abord de gérer une forme de pénurie en matière d’espace disponible. Ce problème est récurrent et Koelnmesse aux commandes du salon n’a de cesse de répondre à la demande. Pourtant ce phénomène ne nous surprend guère. Des indices majeurs nous ont permis de croire que le succès sera au rendez-vous. En effet, nous avons visité les grands salons de meuble du début de l’automne dernier, lesquels se sont tenus à Shanghai. Nous disons et insistons bien sur le mot « lesquels », puisqu’ils étaient deux à se dérouler en même temps, et plus précisément aux mêmes jours. Certes la ville de Shanghai et ses quelque 32 millions d’habitants officiellement recensés a le dos large, mais tout de même, organiser deux rendez-vous concurrents sur une ville aussi grande soit-elle, il n’y en qu’en Chine que ce genre d’événement peut se produire. Et le pire c’est que les deux ont parfaitement fonctionné, avec au demeurant un leader, qui profite de son ancienneté pour garder un avantage, et de quelle manière, puisqu’ils pas moins de 165 000 visiteurs ont fait le déplacement afin de découvrir les nouveautés et innovations de plus de 3 500 exposants, présentées sur une surface d’exposition de 350 000 m2. Autant dire que c’est du lourd, très lourd. Mais ce qui est encore plus incroyable, c’est que les visiteurs chinois se sont comptés au nombre stupéfiant de 151 000. Ces chiffres vertigineux démontrent en tout cas l’insatiable appétit de consommation de la population sur certains secteurs dont le meuble, l’aménagement et la décoration de la maison. Tout ceci prouve en tout cas que ceux-ci se portent remarquablement bien. Néanmoins, ne soyons guère étonnés. Le formidable essor économique du pays, qui l’a propulsé au second rang mondial, a engendré une fulgurante montée en puissance des classes moyennes aisées, lesquelles ont contribué et profité de cette envolée vers les sommets depuis une trentaine d’années. Celles-ci n’ont eu d’abord d’autres priorités que l’accès à la propriété. Ce boom du logement s’est opéré puis a connu un ralentissement sous le contrôle du gouvernement qui a ouvert en grand les vannes du crédit au début et les a ensuite refermées progressivement afin de contenir les multiples bulles spéculatives qui se développaient ici et là, principalement dans les grandes villes. Toujours est-il que la situation est désormais plutôt maîtrisée encore que les dérapages peuvent arriver à tout moment dans un pays de tous les possibles. Quoi qu’il en soit ces primo-accédants se tournent maintenant vers l’aménagement, l’ameublement et la décoration de leur habitat souvent flambant neuf. Telle est la raison principale du succès des salons de tous types dédiés au secteur.

Les yeux de Chimène pour le confort
De plus ces nouveaux consommateurs ont un profil bien spécifique. En effet, ils sont terriblement exigeants que ce soit dans le domaine esthétique, ou dans celui de la qualité de fabrication, sans oublier la composante design qui tend à s’imposer toujours un peu plus, grâce notamment au dynamisme des jeunes créateurs nationaux. Tous ces éléments réunis ont obligé les fabricants et industriels à adapter leur stratégie à cette nouvelle typologie de demande ce qui ne leur a pas laissé d’autre choix que de monter en gamme dans leur production afin de satisfaire la demande mais aussi de ne pas laisser les importateurs étrangers, et notamment européens prendre des parts de marché trop importantes. Il faut en effet savoir que le savoir-faire occidental dans ce secteur bien spécifique est très apprécié et reconnu comme une référence dans l’Empire du Milieu. Voilà donc le contexte dans lequel évolue la profession dans sa globalité, laquelle intègre bien sûr les composants, les sous-traitants, et toutes les professions annexes. Celle-ci n’est donc pas épargnée par les impératifs de montée en puissance dans les domaines qualitatifs, esthétiques, auxquels viennent s’ajouter celui de la fonctionnalité et du confort. C’est toute cette offre qui s’expose chaque année sur Interzum Guangzhou, sans oublier les matériaux de décoration intérieure et bien sûr le bois, omniprésent. Revenons sur le confort qui devient un critère essentiel et qui ne fait que s’affirmer grâce à la literie pour laquelle les consommateurs qui découvrent chaque jour les plaisirs du bien-être ont désormais les yeux de Chimène. Il va donc sans dire que les efforts de tous ces fabricants impactent directement l’industrie du meuble, de l’aménagement et de la décoration. Sans eux point de progrès possible. Ils restent donc des acteurs essentiels de tous ces secteurs. Ils en sont également le baromètre. De leur savoir-faire dépend la qualité du produit fini. Interzum Guangzhou est donc un secteur hautement stratégique dans un pays qui reste le plus grand fabricant mondial de meubles. Cet aspect des choses implique donc également l’export. Par conséquent, les visiteurs du monde entier peuvent donc et comme toujours y trouver une offre Sourcing toujours compétitive et dynamique. Enfin les exposants étrangers se voient offrir un marché, complexe certes, mais colossal. Cette internationalité constitue, faut-il encore le rappeler, un élément essentiel de la stratégie de Koelnmesse. A ce propos, la version européenne d’Interzum se tiendra en mai selon son rythme biennal.
Il est donc clair que si des signes d’essoufflement apparaissent sur certains secteurs, ce n’est pas le cas du meuble et donc ni celui de ses composants. Interzum Guangzhou 2019 affiche d’ores et déjà complet. Ceci explique cela. n

Interzum Guangzhou 28/31 mars 2019
China Import and Export Fair Pazhou Complex Guangzhou