Imprimer

French Design by Via 2018

Écrit par Juliette VIGNAUD on 10 octobre 2018. Posted in Idées et matières 2018

De l’incubation à l’exposition

Le French Design by Via (Valorisation de l’Innovation dans l’Ameublement), première plateforme de rencontres, tendances et expositions, dédiée au design français, organise sa prochaine exposition à partir du 11 décembre 2018 et ce, jusqu’au 22 février 2019. Dans la galerie du 11e arrondissement de Paris, seront présentés 8 projets réalisés en duo. Les designers ont été choisis, en amont, dans l’Incubateur French Design.

Par Juliette Vignaud

20181010 french-ouv

L’Incubateur French Design est le premier incubateur de projet dédié à l’ameublement français. Il est le point de départ de la création de projets en binômes. Et cette année, 8 projets ont été sélectionnés pour participer à l’exposition, du 11 décembre 2018 au 22 février 2019. L’Incubateur French Design a été lancé en 2016 par le French Design by Via, en partenariat avec l’Ameublement Français, le Codifab et l’Institut FCBA. Depuis presque 40 ans, le French Design by Via accompagne les designers en France et à l’étranger, dans la création et l’innovation dans l’ameublement, la décoration et l’aménagement des espaces privés et urbains. Et pour la deuxième année consécutive, l’association a mis en place son incubateur. Il succède ainsi aux aides à projets et à la carte blanche du Via, et permet le développement de binômes, que ce soit designers/fabricants ou designers/éditeurs, dans le but de porter leurs projets jusqu’au bout.

20181010 french-reybierL’incubateur, comment ça marche ?
Pour cette édition 2018, 8 binômes ont été sélectionnés à la suite d’un speed dating. Plus de 100 designers ont rencontré les dirigeants des 30 entreprises participantes. Véritable marathon, certains ont rencontré plus de 14 personnes dans la même journée. Mais ce speed dating est un tremplin pour les designers. 12 minutes d’entretien pour, peut-être, avoir à la clé, une collaboration. « Le modèle de l’incubateur inclut – dès le début du processus – à la fois le designer et l’entreprise, qui s’accordent sur un projet qui s’intègre dans la gamme du fabricant – correspondant à un besoin identifié sur le marché – et sera conçu de façon à pouvoir être fabriqué par lui sur le plan technique et de la structure de coûts » explique Bernard Reybier, Président du French Design by Via.

Les sélections du speed dating

Un accompagnement complet
Une fois les binômes choisis par un comité, tout est mis à leur disposition pour terminer leur projet. Ils ont ainsi accès à une photothèque en ligne, une plateforme de co-traitance, des modèles de contrats... Le French Design by Via organise également des workshops qui permettent l’accès à un fablab, aux services du FCBA, mais aussi des rencontres avec des spécialistes du marketing et de la communication, un conseiller en financement et business plan, et un cabinet d’avocat spécialisé. Les binômes sont également accompagnés par l’institut technologique FCBA, durant toutes les étapes de leurs projets : de l’analyse jusqu’à l’expérimentation visuelle, en passant par l’impression 3D. Les projets incubés peuvent aussi être financés grâce au fonds d’emprunt IFCIC (Institut pour le Financement du Cinéma et des Industries Culturelles). Cette seconde promotion compte des projets de design stratégiques, allant bien au-delà de la conception d’un objet avec, par exemple, le repositionnement d’une marque comme Camif, l’application en design de matériau innovant, ou encore la création d’une collection de mobilier autour de l’éco-conception.

8 projets exposés
Parmi les projets incubés, une desserte à alcools : Tchin. Label Famille, collectif de créatifs, trinque avec Plumbum, maison d’édition, pour la création de cet objet contemporain. Tchin est donc une desserte à alcools disposant de trois plateaux rétro éclairés, cachés derrière un rideau de tubes translucides. Le but étant de créer un jeu de transparence et de couleurs, notamment lors d’une dégustation, où la bouteille sera entraperçue, le tout en créant une ambiance légèrement carillonnante. Toujours dans les meubles, LeviSahra a conçu une nouvelle gamme de produits pour la restauration collective, en partenariat avec le fabricant de mobilier scolaire, Simire. Le fabricant français de salles de bains, Ambiance Bain, lui, s’est associé à C+B Lefebvre pour créer une nouvelle lignée de meubles galbés avec plan-vasque, meuble, miroir et rangements associés. Le spécialiste du meuble en kit, Symbiosis, a accordé sa confiance à La Racine pour créer la collection de rangements, Iconic. Enfin, Daniel Edition et Patrick de Glos de Besses sont partenaires dans la création d’une gamme pour les arts de la table, en bois de chêne tourné et teinté.

Des projets écologiques
L’économie circulaire se trouve également au milieu de ces projets incubés. L’étagère Re-Up  est conçue à partir de matériaux déjà utilisés. La maison d’édition Le Point D a collaboré avec le designer Raphaël Millot afin de créer une offre de mobilier à partir de ressources locales, destinées à la décharge et impliquant des acteurs locaux, notamment de l’insertion, sur le territoire de Valence-Romans. Partant du constat que des milliers de tonnes de matériaux neufs ou réutilisables sont mis en décharge, faute d’exutoire, Le Point D a décidé de mobiliser les acteurs locaux pour limiter cette quantité gaspillée et en faire des étagères design. Aux côtés de Re-Up, se trouvera Gommette, un paravent. Pour cet objet, Culture iN et jUAM Studio ont travaillé ensemble autour d’un nouveau matériau : le Varian. C’est un tissu composite, associant fibre de lin et résine biosourcée. Inspiré des ondulations d’un drapeau au vent, le paravent Gommette conjugue technique et esthétique pour l’éco-conception, l’agencement et la décoration d’espaces de vie.
La table Thomas&Florian s’inscrit également dans cette démarche de développement durable. L’objet ne se compose pas seulement d’une table : pouf, casier et coussin l’accompagnent. Thomas Merlin Studio s’est associé à Camif Edition pour réaliser cette collection de meubles à impact positif, avec des matériaux locaux et socialement responsables.

Le French Design by Via peut s’avérer être un tremplin pour les designers. L’association a d’ailleurs révélé des talents comme les frères Bouroullec, Constance Guisset ou Jean-Philippe Nuel.