Imprimer

Anniversaire Thiriez Literie

Écrit par Pierre ANTOINE on 9 juin 2016. Posted in Fabricants 2016

25 ans, la force du rêve

Créée en 1991, à Roubaix, dans le Nord de la France, Thiriez Literie célèbre ses 25 ans ! Et pour l’événement un grand nombre de distributeurs et des industriels du secteur étaient présents. Ils ont d’ailleurs pu découvrir le savoir-faire du fabricant de matelas.

20160609 thiriez-ouv

De gauche à droite : Geoffroy Thiriez - PDG, Dominique Barre - Député-Maire de Wattrelos et Jérôme Thiriez - Fondateur de la marque éponyme.


Au départ c’est l’histoire d’un rêve. Familial, entrepreneurial. Jérôme Thiriez et son épouse décident de lancer une nouvelle marque de matelas. Nous sommes en 1991. Ils installent alors leur entreprise à Roubaix. « C’était un pari un peu fou, confesse l’ancien dirigeant, et puis il y a des coups de chance parfois qui permettent de décoller. Une acheteuse est venue me trouver pour produire dix mille lits pour l’Irak en 1996. Elle avait contacté des confrères, mais aucun ne lui avait répondu. J’ai donc décidé de la suivre dans cette aventure, un peu folle, pour équiper des centres d’accueil pour réfugiés, elle m’a fait confiance, et depuis lors elle a continué de m’acheter des matelas ». L’entreprise investit en premier lieu le monde professionnel, et ce n’est qu’en 2010, que Thiriez Literie se développe sur le grand public.
 
20160609 thiriez-microDes ateliers à la pointe

Au total 84 personnes travaillent ici. Deux bâtiments de 3 500 et 4 500 mètres carrés sont dédiés aux deux secteurs couverts par l’entreprise. Les matelas gansés sont conçus dans ce premier bâtiment dans lequel les matelas pour le grand public et l’hôtellerie sont conçus. « Nous disposons d’une machine à bande capable de tisser jusqu’à sept matières différentes. Elle permet de faire les pourtours des matelas », explique Frédéric Poulain le responsable des ventes nationales sur les collectivités. Car l’entreprise assemble les mousses ressorts et matelas. Les hauts et les bas des matelas sont réalisés à Cambrai. Ils arrivent par rouleaux dans l’entreprise. Une machine les découpe et les pique de sorte qu’ils soient plus faciles à ganser. Puis vient la phase du collage et de l’assemblage. Trois cents matelas sont produits dans la partie grand public par jour. En face dans un autre bâtiment les matelas destinés aux collectivités : hôpitaux, prison, CROUS, etc., et les sommiers sont assemblés ici. En 2015, 32 000 sommiers ont été conçus, ce qui représente 250 sommiers par jour. Les matelas houssés demeurent encore prégnants, puisque 145 119 matelas sont sortis d’usine l’an dernier et 200 000 housses ont été confectionnées. Mais derrière cette réussite industrielle, c’est avant tout une histoire d’hommes.

Des salariés très impliqués

« Chaque employé est investi dans son activité. Leur prénom est déposé sur le produit qu’ils ont conçu, cela prouve le suivi de nos fabrications », explique Geoffrey Thiriez le PDG. L’ambiance instillée par la direction convient parfaitement aux salariés. « Nous avons une très bonne ambiance ici. Les conditions de travail sont agréables, et dès que nous rencontrons des problèmes, ils sont traités au cas par cas », expliquent trois salariés. Compte tenu des spécificités que requièrent le Montage et l’assemblage des matelas, les employés sont tous formés dans l’entreprise. « Au départ je ne savais pas ganser un matelas, et puis j’ai suivi un ancien salarié et observé son travail, c’est comme ça que j’ai appris. Aujourd’hui il m’appartiendra de transmettre mon savoir à un jeune », explique un employé devant sa machine à ganser. Thiriez Literie depuis 25 ans, attache une importance toute particulière à ses salariés. Au-delà de l’attention et des conditions de travail, elle encourage l’évolution de chacun au sein même de l’entreprise, et facilite les promotions en interne. « Une politique qui semble payer puisque tous les salariés semblent ravis de venir travailler ici », note un représentant du personnel. Et cette politique sociale semble également être fructueuse économiquement.

20160609 thiriez-auditoireDes performances économiques

Tous les trois ans, l’entreprise dresse un plan stratégique à cinq ans. « Visiblement, nos perspectives seront bien meilleures que prévu, explique Geoffrey Thiriez, le PDG. Nous pensons que nous serons une centaine à l’horizon 2020, 310 000 matelas sortiront des chaines de montage, et grâce à l’exportation nous pensons réaliser un chiffre d’affaires de 27 millions d’euros ». La progression est assez spectaculaire. En 2010, le chiffre d’affaires était de 10 millions d’euros. L’usine produisait 232 000 matelas l’an. Si l’entreprise dort sur ses deux oreilles, elle ne se repose pas sur ses lauriers.

Par Pierre Antoine
Crédit photos : © 21032016 - Mayeux

PARTAGER SUR FACEBOOK