20190711 interiorlyfestyle

20190614 bruxelles

20190624 eco-mobilier

Imprimer

Les 10 ans de l'APL - L'événement

Écrit par ADMINISTRATOR on 22 octobre 2013. Posted in Ecotendances 2013

L’APL fête ses 10 ans

Vendredi 27 septembre, quelque 120 invités, tous issus du monde la literie, se pressent à l’un des pieds de la Tour Eiffel. C’est là, en effet, au premier étage du monument parisien, que se déroule la matinée organisée par l’APL, association pour la literie, à l’occasion de ses 10 années d’existence. Pour l’heure, l’événement, orchestré par Gérard Delautre, Président directeur général de l’association, a permis d’allier regards vers le passé et projections vers l’avenir.
apl delautre


Gérard Delautre, Président directeur général de l’APL, précise lors de la matinée des 10 ans de l’association que la communication 2014 sera axée sur les literies de grandes largeurs.


Optant pour un format classique de prises de paroles successives accompagnées d’affichages de présentations sur écran géant, la matinée des 10 ans de l’APL a débuté sur le rappel des décisions prises lors de l’assemblée générale extraordinaire du 21 juin dernier. À savoir le changement profond des statuts de l’association notamment en termes de parité fabricants/distributeurs. Désormais, tel que le prévoient les nouvelles dispositions, ce sont 6 fabricants + 6 distributeurs membres qui opèrent au niveau du conseil d’administration. Celui-ci ayant pour missions d’élire le président, le secrétaire général, le trésorier et le président du comité marketing. Si cet équilibre voulu est aujourd’hui respecté, il n’en demeure pas moins vrai que le conseil ne compte actuellement  que 5 + 5 professionnels de la literie. Deuxième modification conséquente dans les statuts, l’APL peut désormais accueillir des fabricants même si leur outil de production n’est pas situé en France. Gérard Delautre a précisé que cette clause a permis l’arrivée de Tempur à l’APL.

mignon


Grande actualité du moment, la collecte et le recyclage des meubles et des literies en fin de vie gérés par l’organisme Éco-mobilier dont Dominique Mignon est la directrice.


Le bilan 2013

Puis le Président de l’APL a rappelé la teneur de l’assemblée générale qui s’est tenue dans la continuité de l’AG extraordinaire. Pour l’heure, le bilan des actions 2013 a été brossé. Dont les éléments et thèmes principaux ont été la 13e journée du sommeil aux retombées médiatiques importantes, la mise en ligne de la nouvelle version du site infoliterie.com en octobre, les relations presse, le partenariat établi avec le navigateur Jean-Pierre Dick et les études relatives aux liens entre sommeil, bien-être et santé. Autant de moyens et d’opérations qui s’inscrivent très exactement dans la vocation de l’APL créée en 2003 et dont la mission, au fil du temps, s’est organisée selon 3 axes majeurs : la communication directe auprès du grand public, la réalisation de recherches scientifiques avec la participation de sommités en la matière (dont le professeur Damien Léger) et la mise en place d’un dispositif puissant de relations presse. C’est ainsi que par exemple, l’APL a largement diffusé les conclusions de l’étude Acticouple qui a identifié et mesuré les différents impacts d’une literie de grande largeur sur la vie diurne et nocturne des couples. Autre exemple, l’édition de quelque 140 000 exemplaires d’une bande dessinée informative et pédagogique dont la diffusion initialement destinée aux seuls vendeurs des points de vente des enseignes membres a été finalement étendue auprès de professionnels de la santé prescripteurs tels que médecins généralistes, kinés et médecins du travail. Sans oublier, plus prosaïquement et d’un usage exclusivement interne, la création récente de l’indice APL. Baro­mètre mensuel de l’activité des distributeurs de literie, adhérents et non-adhérents de l’APL.

piloy


Vincent Pilloy de la société Inov360 explique pourquoi et comment la vie numérique transforme le comportement et les habitudes d’achat des consommateurs.


La feuille de route 2014

Tout naturellement, s’ensuivit le programme 2014 de l’APL basé, en l’occurrence, sur ces mêmes atouts qui ont jusqu’à aujourd’hui fait la force de l’APL. Gérard Delautre a notamment précisé, avec cet humour qui le caractérise, que « du fait que la literie est un excellent médicament sans effet secondaire », l’APL se doit de poursuivre ses actions d’information auprès des médecins. Une étude comportementale des consommateurs sur la literie, initiée en 2011, sera reprise en 2014 avec TNS Sofres dans le cadre de la décision de procéder à cette enquête tous les 2 ans. Et, outre les indispensables évolutions du site infoliterie à venir comme la tout aussi nécessaire poursuite des relations presse, l’APL a décidé durant son AG de juin de placer ses campagnes de communication 2014 sous l’axe unique de la literie grandes largeurs. À suivre donc…

leger-duforez


Depuis de longues années, le professeur Damien Léger (à droite) et le docteur François Duforez (à gauche) sont associés aux travaux et études de l’APL.


10 ans en 10 minutes

Deuxième temps fort de la matinée, la projection d’une vidéo d’environ 10 minutes qui a retracé, année après année, l’actualité de la décennie passée. Dont bien évidemment la création en 2003 à l’initiative des fabricants de l'Union Française de la Literie. L’APL, dont le nom précis est à cette époque « Association pour la Promotion de la Literie » est alors présidée par Patrice Bougerol. La forte représentativité de l’association sur son marché fut expliquée puisque, en un an, l’APL, grâce à l’arrivée des distributeurs membres de la Fnaem en 2004, s’est vu couvrir 70 % du marché de la literie, qu’il s’agisse de fabricants comme de distributeurs. Les minutes suivantes ont abordé tous ces grands moments qui ont permis de hisser progressivement l’association à son statut actuel de référent reconnu en matière de sommeil. Parmi eux, notons, sans aucune exhaustivité, les campagnes de communication d’envergure dont certaines ont rencontré le succès grâce à leur ton décalé, la création du site infoliterie.com (2006), l’édition de 2 tomes d’une bande dessinée (2007 et 2012) ainsi que la naissance de la page Facebook « I love mon lit » (2010) dont le nom­bre de fans a dépassé la barre des 100 000 deux ans après (2012).

menard


Preuve supplémentaire que la qualité de la literie joue sur la qualité du sommeil et, donc, sur le niveau de vigilance dans la journée expliquée par Romain Ménard, Jean-Pierre Dick a pris soin de la qualité de son couchage sur le trimaran Virbac Paprec 70.


La parole est aux présidents

De façon vivante, la projection a été suivie des prises de parole successives des différents présidents de l’APL. C’est-à-dire, en premier lieu, Patrice Bougerol, grand absent excusé de la matinée, qui est malgré tout intervenu par mail interposé en précisant : « Permettez-moi de rappeler le rôle majeur joué dès l’origine par Wolf Stolpner, Alain Garioud et Freddy Geoffroy, puis par mon successeur José Antonio Gonzales. Sans oublier, bien entendu l’implication des membres et équipes de l’Unifa et de la Fnaem, sans laquelle rien n’aurait été réalisé. Je veux également mentionner notre fierté d’avoir pu nouer un partenariat de long terme avec le centre du sommeil et de la vigilance de l’Hôtel-Dieu, sous la direction du professeur Damien Léger et la grande implication du docteur Duforez. » Le respect de l’ordre chronologique a ensuite fait circuler le micro dans les mains de José Antonio Gonzales, Valérie Duchaussoy et Wolf J. Stolpner qui ont tous mentionné à leur façon et avec leur expérience les réussites de l’APL qui vise à favoriser la dynamique du marché vers la qualité. Sur ce point, Alain Garioud s’est également exprimé en expliquant le défi actuel rencontré par la distribution de literie dont le penchant regrettable consiste aujourd’hui à recourir à des campagnes où prédomine la course à la remise. Alors, précisait notre homme, que des expériences contraires ont fait leurs preuves. Et de citer l’exemple d’une opération « Le juste prix » non axée sur la remise qui avait, en 2001, permis d’initier une progression à deux chiffres du rayon literie dans le réseau des magasins But.

A vos commandes

Après cette vidéo, Gérard Delautre a nominativement cité les membres des comités techniques et marketing de l’APL en soulignant toute leur bénéfique et fructueuse implication. Vint le moment de la première séquence ludique des 10 ans de l’APL. De fait, chacun des 120 invités disposait d’une télécommande pour participer à un quiz dont bien évidemment les questions portaient sur la literie et l’APL. Avec, à la clé pour les meilleurs scores, qui ont été annoncés en fin de matinée avant le déjeuner, une remise de prix en direct.

Collecte et recyclage, c’est parti

Première intervenante à prendre la parole sur un autre sujet que l’APL, Dominique Mignon, Directrice générale  d’Éco-mobilier, s’est adressée à l’auditoire en présentant l’état de l’art en matière de collecte et de recyclage des meu­bles et literies en fin de vie. Notamment à propos du devoir d’affichage de l’éco-participation devenue obligatoire début mai dernier. Dominique Mignon a annoncé que ce dispositif rencontrait une réussite certaine avec un taux d’affichage réel dans les points de vente d’environ 80 %. Et de préciser qu’en cette fin septembre 2013 Éco-mobilier réunit 5 700 adhérents tandis que 4 700 ont finalisé leur adhésion. Parmi ces membres, 19 % ont un profil de fabricant, 80 % sont des importateurs ou représentent des MDD tandis que le solde de 1 % correspond à des acteurs divers. Au total, ce furent 300 000 tonnes de produits qui ont été mises sur le marché en mai et juin au sein desquelles la literie représente 6 % quand le siège pèse 16 % et le meuble 78 %. A contrario, la répartition des contributions se révèle différente avec 15 % pour la literie, 17 % pour le siège et 68 % pour le meuble. Éco-mobilier, ayant la mission de proposer aux professionnels des solutions simples de collecte des meubles usagés et des déchets d’éléments d’ameublement, a notamment planifié la mise en place d’accords avec 4 500 déchetteries en 5 ans par tranche de 20 % afin que le consommateur puisse y déposer sa vieille literie. Et Dominique Mignon d’ajouter qu’aujourd’hui 3 centres de recyclage traitent de 4 à 5 000 tonnes par an, ce qui s’avère très insuffisant. Cela explique l’appel d’offres en cours sur le sujet.

À l’heure du numérique

Deuxième intervenant de la matinée, Vincent Pilloy, société Inov360, a ensuite présenté la nouvelle ère numérique comme une double révolution à la fois technologique et sociale. Avec ses atouts que sont l’accessibilité permanente, la mémorisation des données, l’instantanéité des messages et son caractère viral, la vie digitale a d’ores et déjà séduit 48 millions d’internautes en France. Mieux, 7,5 % du trafic Internet proviennent d’équipements no­mades (dont 24,1 millions de smartphones), 77 % des mobinautes surfent sur la Toile quasi quotidiennement et 59 % des consommateurs déclarent utiliser leur portable quand ils sont physiquement présents dans un point de vente. Bref, le changement est là dont de nouvelles façons d’acheter et, selon Vincent Pilloy, le monde de la literie peut et doit faire siennes ces évolutions qui permettent de mieux connaî­tre chacun des clients, de mieux le suivre et de mieux le solliciter par-delà la vente elle-même. Cela permettrait, par exemple, d’informer un client que sa literie a atteint ses 10 ans et qu’il est temps d’envisager son remplacement. D’ailleurs, sur ce sujet, Gérard Delautre a confirmé le gel du projet de témoin d’usure électronique des matelas pour cause de contraintes techniques. L’exposé s’est poursuivi avec Romain Lovesi de l’agence Cohn­&Wolfe qui a listé, avec force chiffres, les avantages et bénéfices de la présence sur Facebook pour une entreprise ou une association telle que l’APL qui totalise à ce jour plus de 150 000 fans.

Hier, aujourd’hui et demain

Changement de rythme, la matinée des 10 ans de l’APL a ensuite accueilli le professeur Damien Léger et le docteur François Duforez qui ont exposé leurs analyses sur le sommeil. Le débat fut ouvert sur un constat : en 50 ans, la durée du sommeil a baissé de 1 h 30 ! Pourtant nous souhaitons tous être 100 % vigilants pendant la journée tout en évitant le recours à la prise de médicaments. S’appuyant sur les grands enseignements des études menées avec l’APL, les deux experts ont souligné la primauté de la qualité du sommeil et, par voie de conséquence, de la qualité de la literie. Et preuve fut apportée de cette relation directe via le témoignage de Romain Ménard, dernier intervenant, qui a présenté la solution de couchage proposée par l’APL et adoptée par Jean-Pierre Dick (triple vainqueur de la transat Jacques Vabre) sur le trimaran Virbac Paprec 70. A noter que quelque temps après la réunion, le bateau de Jean-Pierre Dick s’est retourné lors d’une séance d’entraînement. Ce dernier, a fait une chute de 8 mètres qui aurait sûrement été grave de conséquence, si elle n’avait pas été amortie par le fameux matelas. Quand on vous dit qu’une bonne literie vous permet de rester en forme ! En tout état de cause, Jean-Pierre Dick ne participera pas à la prochaine tran­sat, le bateau ne pouvant pas être réparé à temps. Puis, la matinée des 10 ans de l’APL a redonné la parole à Gérard Delautre qui a conclu sur ce long chemin parcouru, sur les prometteuses perspectives d’évolutions de l’APL et sur ces vertus à préserver et à développer au sein de l’association dont tout particulièrement l’écoute, le dialogue, la concertation et l’unité.

Éric Tixier

A suivre, APL, une décennie d’actions en faveur de la literie

20190515 magniflex-logo1
Dans le cadre de son expansion,
MAGNIFLEX fabricant n°1 de literie en Italie

RECRUTE

AGENTS COMMERCIAUX MULTICARTES
pour la France, les DOM-TOM,
la Belgique, le Luxembourg
et la Suisse.


Contact :
yoann.gerinte@magniflex.fr

06 51 53 09 29

20160613 rejoignez-nous