20190711 interiorlyfestyle

20190614 bruxelles

20190624 eco-mobilier

Imprimer

La nouvelle France industrielle

on 17 septembre 2013. Posted in Ecotendances 2013

La reconquête est lancée !

L’État se joint aux industriels pour faire du pays une grande nation productive, affichant son ambition en mettant sur la table 3,5 milliards d’euros pour financer 34 plans.
hollande
Le 12 septembre, le président de la République François Hollande et le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg ont mis en route la nouvelle France industrielle. Une France au rendez-vous de la transition énergétique et écologique, numérique et digitale. Une France capable de regagner les marchés perdus et d’en gagner de nouveaux. De belles ambitions affichées qui réchauffent le cœur des industriels en mal d’amour. Pour y parvenir, 34 plans de reconquête industrielle ont été établis et une enveloppe de 3,5 milliards d’euros sera mise sur la table. « Ces plans seront une interaction publique/privée.

montebourg


« Le point de rencontre des forces productives, des chercheurs, des ingénieurs… et le point de départ de notre reconquête industrielle », annonce Arnaud Montebourg. « Ces 34 plans ne seront pas à coup sûr des tirs au but mais si nous atteignons les 24-25 plans, nous aurons déjà gagné !  750 000 emplois ont été perdus dans l’industrie en dix ans. 480 000 emplois devraient être gagné par ce biais. 17 milliards d’exportations en plus. L’heure est venue de redonner le goût de l’industrie et de l’innovation, d’engager la bataille du made in France. »


34 plans sur la comète

Du dynamisme, de l’ambition... à l’Élysée, tout a été mis en place pour gagner la cause des industriels présents. Après une mini-exposition de procédés innovants présentée au tandem François Hollande-Arnaud Montebourg, et un film de promotion, six intervenants ont exposé leurs points de vue. La nouvelle France industrielle a ainsi le visage d’un pays où les avions sont électriques, les textiles innovants avec des fibres intelligentes captant l’énergie solaire, les grands immeubles en ossature bois, où les énergies sont renouvelables grâce notamment aux nouveaux prototypes d’hydrolienne, les automobiles économiques, ne consommant que 2 litres/100 km, les matériaux verts et recyclés, l’hôpital numérique et l’usine plus moderne, moins consommatrice de ressources, plus intelligente et avec des modes de production plus sophistiqués. Mais aussi l’image une ville plus durable où l’efficacité énergétique et la rénovation thermique permettront de lutter contre le réchauffement climatique. « Ces 34 plans industriels esquissent les contours de demain : de nouvelles manières de se déplacer, d’habiter de se soigner, de produire… », explique François Hollande. Ils incarnent également trois grandes priorités que s’est fixé la France : la transition écologique et énergétique, l’économie du vivant et les nouvelles technologies.
 
François Hollande en meneur d’industriels

Après le virtuel, place au réel. François Hollande s’est montré décidé et s’est affiché aux côtés des industriels pour « accomplir la troisième révolution industrielle. Aujourd’hui ce qui est attendu de l’État, c’est qu’il affiche des priorités, dégage des financements, fédère des entreprises, les universités, les régions pour le développement de secteurs en pointe, qu’il mobilise la recherche publique et qu’il réunisse les forces productives dans un projet d’ensemble ». Le travail consistera dans les prochaines semaines à constituer et à réunir, pour chacun des plans, les équipes par projet composées d’industriels et de représentants de l’État et du Conseil national de l’industrie (CNI). Chaque plan sera animé par un chef de projet issu du monde industriel et économique. Et pour appuyer sur le fait que ces plans ne sont pas tirés sur la comète et qu’ils sont bien concrets, le président a précisé qu’ils « sont conçus par des industriels, des entrepreneurs. Les espoirs sont les plus grands de créer des emplois, de produire des solutions nouvelles (…) Ces 34 plans ont le visage de la nouvelle France industrielle. La France peut vous surprendre et vous surprendra encore ». François Hollande assure que la nouvelle France industrielle présentée à l’Elysée existe déjà : c’est l’économie de demain et la France dans dix ans. Un discours qui remonte le moral des industriels. Espérons que ces plans ne soient pas, eux, virtuels !

Maxime Rewal

20190515 magniflex-logo1
Dans le cadre de son expansion,
MAGNIFLEX fabricant n°1 de literie en Italie

RECRUTE

AGENTS COMMERCIAUX MULTICARTES
pour la France, les DOM-TOM,
la Belgique, le Luxembourg
et la Suisse.


Contact :
yoann.gerinte@magniflex.fr

06 51 53 09 29

20160613 rejoignez-nous