20190711 interiorlyfestyle

20190614 bruxelles

20190624 eco-mobilier

Imprimer

Rencontres APL 2012

on 10 septembre 2012. Posted in Ecotendances 2012

« La literie c’est pour la nuit, pas pour la vie »

La journée annuelle des Rencontres de l’Association Pour la Literie a réuni la profession le 15 juin dernier au Pavillon d’Armenonville dans le bois de Boulogne. Parmi les nombreux thèmes abordés lors de cet événement prédominaient le bilan 2011 et le programme 2012, l’évolution de la literie, les résultats d’une étude comportementale, et un chapitre consacré à la fin de vie…. et après. Un rendez-vous orchestré dans la bonne humeur par Gérard Delautre, Directeur général de l’APL.

auditoire

Docteur François Duforez, médecin du sport et du sommeil, praticien attaché du centre du sommeil de l’Hôtel-Dieu de Paris.Docteur François Duforez, médecin du sport et du sommeil, praticien attaché du centre du sommeil de l’Hôtel-Dieu de Paris.


 

Sensibiliser, informer, guider… sur l’importance d’une literie de qualité pour le confort et la santé des consommateurs, telles sont les missions de l’APL regroupant les grandes marques de literie ainsi que les principaux distributeurs, dont le dernier en date, France Literie. La dernière journée APL fut l’occasion de rappeler les efforts réalisés par les différents acteurs du métier du sommeil réunis au sein de l’APL, et la contribution de chacun au développement du marché de la literie. Parmi les axes de développement mis en exergue par Jean-François Greco, Président du Comité marketing de l’APL, « la refonte totale du site Internet Infoliterie.com constitue un dossier majeur pour lequel nous avons de fortes ambitions. L’autre actualité réside dans la sortie du Tome 2 de la Bande Dessinée de la Famille Laveillée “Une affaire de tout repos”, un outil pédagogique et ludique destiné aux équipes de vente et aux consommateurs ». Sans omettre de rappeler la pertinence des dernières études cliniques Actimuscle et Acticouple en partenariat avec le Centre du Sommeil et de la Vigilance de l’Hôtel-Dieu, les retombées médiatiques des journées du sommeil de février et de mars 2012, les actualités du métier comme le dernier communiqué de presse sur les ”Sept erreurs à éviter… au lit”, un résumé des idées reçues et règles d’or sur la literie.

Jean-François Gréco, président du Comité Marketing APL.

Jean-François Gréco,
président du Comité Marketing APL.


 

Une présence valorisée sur le Web

Si le site infoliterie.com a enregistré en 2011 quelque 800 000 pages lues et plus de 300 000 visiteurs, plus de 20 000 visiteurs par mois, la nouvelle version devrait permettre d’augmenter le nombre de visites. « Le site constitue incontestablement un support d’informations référent pour la profession. Aussi, son optimisation ne remet pas en cause les fondamentaux de sa vocation, souligne Frédéric Bichon. Nous cherchons à rester dans une démarche collective afin que le site reste au service des différents partenaires ». Si la vocation institutionnelle du site n’est pas remise en cause, le contenu se veut plus moderne et dynamique pour apporter davantage de proximité. D’autre part, le site devait être consultable et accessible sur tous les supports, tablettes, smartphones, pour cela les menus ont été simplifiés. L’APL s’est donné comme objectif une croissance régulière des visites, du temps passé et du nombre de pages visitées (supérieures à 4 pages). La mise en place d’un carrousel d’ima­ges en rotation automatique permet de mettre en avant les événements, les actualités, les interviews. L’autre point important porte sur une bonne lisibilité et visibilité afin d’augmenter le temps de lecture. Le parti pris de ce nouveau site est de se positionner comme un site web magazine avec des rubriques clairement définies « bien comprendre », « bien choisir », « bien dormir ». Toujours dans l’optique de communication collective, l’autre innovation porte sur la mise en avant plus pointue des partenaires, sous forme de fiche de présentation normée de chaque acteur référent, fabricants et distributeurs. La mise en ligne du nouveau site est prévue au mois de septembre. Enfin, l’APL devait être présente sur Facebook, le réseau social le plus en vogue avec 24 millions d’utilisations et un taux de pénétration de 37 %. C’est chose faite depuis 2011, avec une page Web « I love mon lit ». Gérard Delautre s’explique : « Nous avons créé voilà un an notre propre page Facebook, sous le nom ilovemonlit et c'est un succès. Nous comptons plus de 77 200 fans, soit 77 200 per­­sonnes qui s’intéressent à la literie sur Facebook et le club s'agrandit chaque jour. Cet espace constitue un excellent moyen de communiquer sur la relation étroite entre sommeil et qualité de la literie ».

A gauche Gérard Delautre, Directeur général de l’APL et Wolf JL Stolpner, Président de Grand Litier.

A gauche Gérard Delautre, Directeur général de l’APL
et Wolf JL Stolpner, Président de Grand Litier.


 

Les spécialistes plébiscités par les Français

L’APL a présenté les résultats d’une nouvelle étude comportementale TNS Sofrès intitulée « Les Français et leur literie ». Avant de rentrer dans le vif du sujet, l’enquête a porté sur le moral des Français qui pour la moitié d’entre eux ont le sentiment d’avoir beaucoup réduit leur train de vie personnel, 25 % un peu, 23 % pas du tout. Parmi les catégories de produits les plus touchées, les vêtements et les chaussures arrivent en première position, suivis des soins de beauté, les boissons alcoolisées… Les dépenses liées à l’équipement de la maison ont également été réduites. En 2012, les arbitrages porteront encore sur les mêmes secteurs, notamment celui de la décoration et l’aménagement de la maison, et l’équipement de maison cités par 44 % des personnes interrogées contre 32 % pour la téléphonie mobile et Internet pour 22 %. Concernant la literie, 42 % des Français ont acheté une literie au cours des deux dernières années et 20 % projettent d’en acheter une dans les deux prochaines années. En 2012, le prix est devenu le premier critère de choix de la literie (59 % vs 52 % en 2011), suivi du choix de niveaux de fermeté du matelas avec 55 %, l’existence d’un SAV (51 %), les frais de livraison (45 %) et les conseils du vendeur (41 %). Parmi les circuits de distribution privilégiés, l’équipement du foyer a gagné 12 points en notoriété spontanée (66 % en 2012 vs 54 % en 2011), le jeune habitat, 10 points supplémentaires (30 % vs 20 %). De leur côté, les spécialistes literie, les grandes surfaces et les magasins traditionnels sont restés stables avec respectivement un taux de notoriété de 18 %, 9 % et 5 %. Quant à la notoriété globale, elle est stable pour l’équipement du foyer et le jeune habitat avec respectivement 97 % et 89 %, de même pour les spécialistes literie et les magasins traditionnels avec 79 % chacun, alors que les grandes surfaces ont perdu 5 points (81 % vs 86 %). Soit un total de 86 % de reconnaissance. En matière d’information, on assiste à un recul des sources d’information traditionnelles (73 % vs 77 %) face à la progression d’Internet (62 % vs 54 %). Dans le détail, le repli des réseaux d’information traditionnels est principalement provoqué par la baisse de la volonté de s’informer auprès des vendeurs en magasin spécialisé de la literie (63 % vs 68 %). Malgré tout, le vendeur en magasin spécialiste de la literie demeure le premier vecteur d’information suivi du vendeur d’un magasin de meubles avec 52 %. Sur Internet, le mot « literie » sur un moteur de recherche arrive en 3e position avec 42 % en matière de re­cherche d’informations, un tiers des personnes interrogées s’informe sur le site d’un magasin de literie ou le site d’un fabricant de literie. Notons que le forum de consommateurs remporte 25 % des suffrages contre 21 % en 2011. Le dernier indicateur porte sur les circuits d’achat. Sans grande surprise, nous assistons au recul des hypermarchés (19 % vs 26 %) qui arrivent en troisième position derrière les spécialistes de la literie qui occupent la première place avec 73 %, suivis des magasins de meubles (61 %) et les sites Internet des magasins de literie (29 %). Seuls 15 % des personnes choisissent leur literie sur catalogue et 9 % sur le site d’un hypermarché.

La literie et la santé

Dans l’optique d’étayer la thèse établissant un lien étroit entre l’importance d’une literie de qualité et le bien-être/santé de l’individu, l’APL poursuit son partenariat avec l’European Sleep Center et le Professeur Damien Léger, Responsable du Centre du Sommeil et de la Vigilance de l’Hôtel Dieu visant à éprouver les performances des matelas à travers des expériences scientifiques approfondies. La dernière étude intitulée « Dormir à deux, dormir heureux » fait état de l’incidence d’une literie grande largeur sur la qualité de sommeil, mais également sur les relations nocturnes et la manière de dormir à deux. Elle s’intègre dans un programme de recherches mené depuis 2007 par l’APL dont la mission est d’évaluer le rôle d’une literie de qualité sur le sommeil. En 2010, l’étude Actimuscle portait sur « l’impact de la baisse de l’activité nocturne sur la qualité du sommeil dans une literie neuve ». En 2011, le but de l’étude clinique « Acticouple » est d’évaluer, pour la première fois, l’impact d’une grande literie sur la qualité du sommeil et la manière de dormir à deux. Une observation clinique a été réalisée auprès de dix couples testeurs (hommes et femmes entre 20 et 60 ans) ne présentant pas de pathologie du sommeil sur leur literie existante (140 x 190 cm) et sur une literie de plus grande taille (160 x 200 cm). Les enregistrements sont faits au domicile des couples à partir d’électrodes posées à la même heure, de façon identique dans les deux conditions expérimentales. L’étude a utilisé des enregistrements polysomnographiques mesurant précisément la structure du sommeil ainsi que des questionnaires soumis aux sujets pour mener une analyse à la fois subjective et objective de leur sommeil. « Scientifiquement, le repos peut être qualifié de plus récupérateur sur une literie grande largeur. Pour tous les couples, les questionnaires indiquent également la sensation d’une meilleure nuit et d’un sommeil de bonne qualité. Soit une amélioration de près de 50 % de la sensation de confort dans la nuit, une fraîcheur et un dynamisme au réveil en progression de plus de 30 % », a souligné le Docteur François Duforez, médecin du sport et du sommeil, praticien attaché du centre du sommeil de l’Hôtel-Dieu de Paris. L’autre approche de l’APL est davantage technique puisqu’il s’agit de tests réalisés sur un prototype de « literie de compétition » repensé et adapté à des courses au large en solitaire. Jean-Pierre Dick, élu « navigateur de l’année », a analysé la gestion du sommeil, l’amélioration de la récupération et de la vigilance des marins grâce à des matelas spécifiques, des modèles de haut niveau « Spécial APL » : « Contrairement aux conditions météorologiques, forcément aléatoires et subies, le sommeil et le manque de sommeil s’étudient et se gèrent, explique Jean-Pierre Dick, qui participe au Vendée Globe 2012-2013. J'essaie de faire 2 ou 3 phases de sommeil pendant la nuit et encore 2 ou 3 siestes plus courtes pendant la journée, soit environ 5 heures de sommeil. C’est peu, il est alors capital que chaque moment de sommeil que le skipper s’octroie soit vraiment réparateur. D’où la nécessité d’une couchette bien conçue et confortable, le “lit” conçu avec l'aide technique de l'APL, un véritable cocon ». Toujours dans le domaine des études,  l'APL entend réaliser dans les mois à venir une étude sur le sommeil des adolescents, un sujet difficile à aborder, mais qui s'inscrit dans la mission de l'APL. Enfin, cette journée était l’occasion d’aborder la fin de vie de la literie. Dominique Mignon, Directrice générale d’Eco-mobilier, qui a vocation à devenir l’éco-organisme de la filière pour le mobilier domestique, a présenté les enjeux d’une nouvelle filière de recyclage des meubles en fin de vie, née du la loi Grenelle II. Le décret paru le 8 janvier 2012 au J.O. fixe les conditions de mise en place de la filière, notamment la responsabilité des metteurs en marché des produits concernés. Qu’ils soient fabricants sur le territoire national, importateurs ou distributeurs sous leur propre marque, ils doivent désormais contribuer à l’organisation de la collecte, à l’enlèvement et au traitement des déchets des produits qu’ils ont mis sur le marché. Cette dernière Rencontre professionnelle fut riche en rebondissements et en actualités du secteur de la literie.

Christine Dupuis

20190515 magniflex-logo1
Dans le cadre de son expansion,
MAGNIFLEX fabricant n°1 de literie en Italie

RECRUTE

AGENTS COMMERCIAUX MULTICARTES
pour la France, les DOM-TOM,
la Belgique, le Luxembourg
et la Suisse.


Contact :
yoann.gerinte@magniflex.fr

06 51 53 09 29

20160613 rejoignez-nous