20190711 interiorlyfestyle

20190614 bruxelles

20190624 eco-mobilier

Imprimer

APL (Association Pour la Literie)

on 24 février 2012. Posted in Ecotendances 2012

Un lit XXL pour une meilleure qualité de sommeil à deux !

Une étude clinique intitulée « Acticouple », initiée par l’Association pour la Literie (APL), fait état de l’incidence d’une literie grande largeur sur la qualité de sommeil mais également sur les relations nocturnes et la manière de dormir à deux. Cette dernière étude s’intègre dans un programme de recherches sur l’impact de la literie sur la qualité du sommeil.

couple dormant

Dans le cadre de son travail d’information et de sensibilisation à l’importance d’une bonne literie sur la qualité du sommeil, l’APL présente sa dernière étude « Acticouple » réalisée en collaboration avec l’European Sleep Center et le Professeur Damien Léger, Responsable du Centre du Centre du Sommeil et de la Vigilance de l’Hôtel Dieu de Paris. « L’étude clinique sur le sommeil des couples  s’intègre dans un programme de recherches mené depuis 2007 par l’APL dont la mission est d’évaluer le rôle d’une literie de qualité sur le sommeil, souligne Gérard Delautre, Directeur général de l’APL. La première étude portait sur la perception qu’ont les Français de la literie. Elle a permis de montrer que la literie est perçue comme un élément déterminant de la qualité du sommeil des individus mais également de leur santé ». En 2008, les résultats de l’étude clinique Actimat démontrent scientifiquement qu’une literie neuve diminue objectivement l’activité nocturne et améliore subjectivement la qualité du sommeil et de l’éveil. En 2009, les études épidémiologiques auprès des jeunes et des seniors dressent un panorama des rythmes de vie, habitudes de sommeil et perceptions du sommeil et de la literie. En 2010, l’étude Actimuscle portait sur « l’impact de la baisse de l’activité nocturne sur la qualité du sommeil dans une literie neuve ». En 2011, le but de l’étude clinique « Acticouple » est d’évaluer, pour la première fois, l’impact d’une grande literie sur la qualité du sommeil et la manière de dormir à deux. « Des facteurs sociologiques et morphologiques concourent à étudier spécifiquement le sommeil des couples et l’impact d’une literie grande largeur. Par ailleurs, les troubles du sommeil restent une question majeure de santé publique, précise le Professeur Damien Léger. Rappelons que selon une enquête de l’Institut National du Sommeil et de la Vigilance, une personne sur trois souffre de troubles du sommeil et principalement d’insomnie. Les hausses généralisées de la taille et du poids des Français plaident également pour une literie plus adaptée à la morphologie de la population ».

Gérard Delautre, Directeur général de l’APL.Une literie adaptée à l’évolution de la morphologie

Si la taille du lit est bénéfique pour se mouvoir sans déranger sa ou son partenaire, et apporte par conséquent un confort relationnel au sein du couple, d’autres critères sont loin d’être négligeables. D’autant que les couples sont les principaux concernés puisqu’ils sont majoritaires en France selon l’Insee qui recense 14,5 millions ménages correspondant à des couples (avec ou sans enfants), soit 53,4 % de la population française. A contrario, les hommes seuls (13,8 %) ou les femmes seules (19,5 %) sont minoritaires. L’évolution morphologique constitue également un facteur déterminant. En effet, au regard de la hausse de la taille et du poids des hommes et des femmes, la literie de grande taille serait en effet mieux adaptée à notre morphologie. Il faut savoir qu’au cours de ces 30 dernières années, les Françaises ont grandi de 2 cm et grossi de 2 kg, et les Français de 5 cm et de 5 kg ! (selon une enquête réalisée par l’Union française des industries de l’habillement auprès de 12 000 personnes âgées entre 5 et 70 ans).
D’autres facteurs plus spécifiquement liés au sommeil justifient également l’étude. Les problèmes de sommeil sont courants dans la population française et restent une préoccupation en termes de santé publique. Une enquête récente portant sur un échantillon représentatif de la population française montre qu’une personne sur trois souffre de troubles du sommeil et principalement d’insomnie. De nombreuses causes peuvent être responsables de ces troubles du sommeil dont une literie mal adaptée. La literie peut influencer de diverses manières le sommeil par des perceptions douloureuses, des problèmes allergiques et respiratoires et par une sensation d’inconfort physique ou psychologique. C’est dans ce contexte que l’APL a décidé de mener la dernière étude sur des couples fondée sur l’hypothèse que dormir sur une plus grande literie (160 x 200 cm) pourrait améliorer la qualité du sommeil des dormeurs.

Docteur Damien Léger, Responsable du Centre du sommeil et de la vigilance à l'Hôtel-Dieu.« Acticouple », principaux résulats

Une observation clinique a été réalisée auprès de dix couples testeurs (hommes et femmes entre 20 et 60 ans) ne présentant pas de pathologies du sommeil sur leur literie existante (140 x 190 cm) et sur une literie de plus grande taille (160 x 200 cm). Les enregistrements sont faits au domicile des couples à partir d’électrodes posées à la même heure, de façon identique dans les deux conditions expérimentales. L’étude a utilisé des enregistrements polysomnographiques mesurant précisément la structure du sommeil ainsi que des questionnaires soumis aux sujets pour mener une analyse à la fois subjective et objective de leur sommeil. Les données enregistrées par les capteurs polysomnographiques, portant sur les rythmes cérébraux (électro-encéphalographie, musculaires du menton et des mouvements des yeux), ont démontré que l’efficacité du sommeil augmente dans une literie grande largeur, et que le temps de sommeil efficace dépasse les 90 % du temps passé au lit. Elles dévoilent également une diminution du nombre d’éveils dans la nuit de plus de 25 %. Scientifiquement, le repos peut être qualifié de plus récupérateur sur une literie grande largeur. En effet, pour tous les couples, les questionnaires indiquent également la sensation d’une meilleure nuit et d’un sommeil de bonne qualité. Soit une amélioration de près de 50 % de la sensation de confort dans la nuit, une fraîcheur et un dynamisme au réveil en progression de plus de 30 %. « Acticouple » montre également qu’une literie grande largeur diminue les phénomènes de réveil nocturne liés aux mouvements de l’autre et à des heures décalées de coucher ou de lever au sein du couple. Les couples -et notamment les dormeurs plus légers ou sensibles avec réveils en cours de nuit et difficultés d’endormissement- témoignent que la grande largeur augmente la possibilité de prendre de l’espace et donc du confort pour bouger la nuit sans gêner l’autre. Elle permet également de quitter le lit plus facilement sans réveiller l’autre et offre l’opportunité de se coucher ou de se lever à des heures différentes sans réveiller l’autre et donc de respecter son sommeil. Dès lors, l’étude a permis également une prise de conscience des couples sur leurs manières de dormir ensemble et de se comporter l’un par rapport à l’autre selon la nature de leur sommeil respectif.

Christine Dupuis

20190515 magniflex-logo1
Dans le cadre de son expansion,
MAGNIFLEX fabricant n°1 de literie en Italie

RECRUTE

AGENTS COMMERCIAUX MULTICARTES
pour la France, les DOM-TOM,
la Belgique, le Luxembourg
et la Suisse.


Contact :
yoann.gerinte@magniflex.fr

06 51 53 09 29

20160613 rejoignez-nous