Imprimer

Le marché du meuble 2015 - ITV

Écrit par Julie DJIAN on 17 novembre 2015. Posted in Distribution 2015

Quelques analyses...

Les ventes d'ameublement avaient rebondi de 2,1 % au premier se­mes­tre, entre janvier et juin 2015. De quoi reprendre souffle ? Que nenni, car l’accalmie ne compense pas la crise des trois années précédentes, avec 7,5 % de baisse, estiment les professionnels du secteur, à travers la fédération des distributeurs (Fnaem) et celle des fabricants de meubles (Unifa).

20151119 marche-itv

 

20151119 marche-itv-barailleIkea est une enseigne présente en France depuis plus d'une trentaine d'années. Ikea France, c’est 9 700 collaborateurs au service de nos clients, 32 ma­gasins, 2,4 milliards d'euros de chiffre d'affaires et près de 18 % de parts de marché. Ikea est un acteur économique important en France car c'est une entreprise qui crée de l'investissement et crée de l'emploi. 600 millions d’investissement sont prévus pour les trois prochaines années. La France est le troisième marché du groupe Ikea derrière l'Allemagne et les États-Unis.

Une nouvelle direction
Nous nous concentrons cette année sur les éléments de stratégie qui ont été développés par le management précédent. De mon côté j'ai fait un premier bilan en faisant le tour des 32 magasins. J'ai rencontré le maximum de collaborateurs différents, ceux qui travaillent dans les points de vente, les dépôts de préparation du e-commerce ou les centres de relation client à distance, des installateurs, des livreurs... Mon regard est extrêmement énergisé par l'enthousiasme, l'envie et l'engagement que j’ai pu trouver auprès d’eux.  La France est un marché important qui ouvre des perspectives de développement intéressantes.
Concept et stratégie : Le magasin Ikea est un lieu d'ex­cursion pour toute la famille avec des endroits où les enfants peuvent passer un moment, des restaurants et surtout une offre de 9 500 références d'articles qui sont mis en solutions d'aménagement de maison. L’objectif « Remettre les gens autour de la table » nous a menés à regrouper une offre complète qui va du mobilier de la cuisine à la vaisselle et aux ustensiles de préparation en passant par l'alimentation. Nous avons un axe double. D’un côté il y a l’assortiment et la tendance du moment. Et d’un autre côté, nous proposons une véritable offre pour que les français se remettent autour de la table. Parce que pour faire un clin d'œil à notre publicité c'est là que les moments de convivialité se font et que les décisions se prennent.

Calendrier d’ouvertures
Nous dépasserons sans doute la date de 2020 pour l'ouverture des 40 points de vente prévus, mais nous avons toujours la volonté de continuer à investir en France en ouvrant de nouveaux magasins. Nous prenons le temps pour définir quel est le dispositif le plus intéressant pour nos clients dans un environnement multi canal, avec par exemple le test que nous faisons à Orléans sur un magasin de de 23 000 m². De plus, nos nouveaux projets sont de plus en plus complexes, comme par exemple la création du magasin de Nice près du nouveau stade qui s’intègre dans un éco-quartier avec des logements, des commerçants et le passage du tramway. Nous avançons en prenant le temps de réfléchir avec plusieurs projets d’ouvertures à venir à mener…

20151119 marche-itv-bonanRoche Bobois est un exemple d’entreprise française familiale en mouvement, qui poursuit son développement malgré un contexte économique incertain. Sa dimension internationale s’affirme de plus en plus et constitue un levier de croissance majeure de l’entreprise. Nous accélérons notre développement et parallèlement nous continuons à gagner des parts de marché en France dans un marché global en baisse. À fin septembre nous sommes sur une croissance à + 2 %, assez remarquable dans le contexte. Au niveau international nous avons des croissances beaucoup plus fortes avec une tendance à plus + 9 %. A fin 2015, nous imaginons une progression aux alentours de + 8 %.

Une entreprise tournée sur l’export
Nous sommes toujours portés par l'international qui va réaliser environ 60 % de notre chiffre d'affaires en 2015 et nous avons toujours des marchés très forts comme les États-Unis et l'Angleterre. Nos implantations en Amérique du Sud, Moyen-Orient, Afrique et Asie comme nos ouvertures récentes fonctionnent très bien. Cela nous conforte dans les choix que nous avons pu faire.

La force des designers
Nous faisons régulièrement appel à des designers internationaux de talent comme Ora Ito, Christophe Delcourt, Sacha Lakic, Stephen Burks, Johan Lindstén, Margaux Keller… Parallèlement, nous travaillons de plus en plus avec de jeunes designers que nous allons nous-mêmes dénicher par le biais de concours de design que nous organisons. Par exemple, nous faisons des speed datings de design qui permettent aux jeunes talents de nous soumettre leurs projets. C’est grâce à ces designers, confirmés ou débutants que nous avons pu nous développer créativement. Roche Bobois collabore également avec de grandes Maisons de couture comme Jean-Paul Gaultier, Sonia Rykiel Maison, Missoni Home...

Les tendances…
Nous avons plusieurs orientations, car nous avons une offre très large et des segmentations par niche du marché. Nous travaillons beaucoup de matériaux, mais nous avons senti mondialement un retour au bois et aux matières naturelles plus brutes qui orientent nos nouvelles collections. Nous relançons aussi cette année le segment de l’outdoor avec une nouveauté assez marquante en début d'année prochaine. Quant à la collection Nouveaux Classiques qui consiste à revisiter les codes stylistiques du mobilier français du XVIIIe au XXe siècle, elle prend un réel tournant, car nous lui insufflons encore plus de modernité, de décalage et de réinterprétation. Pour faire en sorte que les Nouveaux Classiques soient aussi les classiques de demain !

Le message Roche Bobois
Roche Bobois est une marque qui essaie d'exprimer le « French Art de Vivre », une certaine idée de la France, Paris… et un certain nombre de valeurs de notre pays. L'art de vivre à la française est associé à la culture, la gastronomie, le design, le plaisir de recevoir, la convivialité… C’est tout cela que nous essayons d'exprimer à travers des dessins originaux et créatifs ainsi que des modes de fabrication qualitatifs (en Europe). Notre envie est réellement de faire vivre le design et le mobilier comme un « art » avec des guillemets… mais comme un « art » quand même !

Une entreprise tournée vers l’avenir
Nous sommes dans un besoin de renouvellement incessant, tant sur le plan créatif que technologique. Nous menons ainsi des recherches sur de nouvelles matières, comme par exemple le tissu Techno3D® du canapé Bubble, et de nouvelles techniques (« gas moulding » pour la chaise injectée Loop). Nous envisageons donc pour l'année prochaine de nombreux développements. Roche Bobois est une enseigne toujours en mouvement, toujours prête à défricher des territoires inconnus (par exemple nous venons d'ouvrir à Cape Town en Afrique du Sud, à Hong Kong…). Nous avons un côté pionniers et modestement nous représentons l'image d'une entreprise française qui après 55 années d’existence se développe et va de l'avant. Donc, tout ne va pas mal pour la France pour les entreprises françaises…

CHIFFRES CLE ROCHE BOBOIS
• 1960 : date de création par les familles Roche et Chouchan
• Chiffre d’affaires 2014 : 409 millions d’euros
CA France : 184 M€ - CA Export : 225 M€ (représente 55 % de l’activité globale)
+ 3 % par rapport à 2013
+ 5 % à l’export par rapport à 2013
- 250 magasins dans le monde dont 100 magasins en propre
- Présence dans 50 pays
- 15 ouvertures en 2014
• 15 ouvertures minimum programmées en 2015 : Guatemala City, Cape Town, Hong Kong, Bucarest, Mumbai (Nouveaux Classiques), Montréal (3e point de vente), Chongqing en Chine, Miami et Pasadena, ainsi qu’à Nuremberg…
- 15 sites de production en Europe
- 2 grandes collections par an, printemps/été et automne/hiver
- Faits marquants 2014/2015 : Roche Bobois mécène de l’exposition Jean-Paul Gaultier au Grand Palais. Aménagement du Pavillon France à l’exposition Universelle 2015 de Milan. 2e édition du concours international de design Roche Bobois en collaboration avec la Saint Martin’s School de Londres : lancement du fauteuil Lady B. Aménagement du salon des délégués dans les nouveaux bureaux de l'Unesco. Préparation du 3e concours de design itinérant avec de jeunes talents en Allemagne.

20151119 marche-itv-hovangBo Concept, une stratégie porteuse

BoConcept, marque de design danois à identité forte, poursuit sa progression en revisitant ses modèles iconiques, sa communication et sa présence sur le terrain. Après nos intérieurs, elle investit les lieux de vie publics et même l’univers du cinéma. Un parcours inspiré.

Comment se porte la marque Bo Concept ?
Les résultats du premier trimestre 2015 présentent une augmentation du chiffre d'affaires pour le huitième trimestre consécutif. Nous sommes donc aujourd'hui au plus haut niveau jamais atteint. Etant une société cotée à la bourse danoise, mais dirigée par une famille très investie dans l’entreprise, nous sommes dans une situation privilégiée. Ce qui ne nous empêche pas de nous remettre en question en retravaillant notre stratégie autour de plusieurs axes.

Quels sont-ils ?
Premièrement nous avons décidé de revisiter notre collection de façon à ce qu'elle soit aussi séduisante que par le passé. Nous nous sommes fixé le grand défi de changer en un an près de 60 % de notre collection. Puis nous avons revu notre positionnement sur le marché (luxe abordable), avec pour objectif de penser aux besoins du consommateur, de nous adapter à tous les espaces et de ne pas être considérés comme une marque élitiste. L'ADN de Bo Concept c'est la qualité à prix raisonnable. Nous avons donc revisité notre collection avec cette perspective en persévérant dans nos collaborations avec des designers de tous horizons. Autre fait marquant de notre dynamisme : le lancement au fil de l'année de différents produits. Côté communication, nous nous sommes tournés vers la télévision et le digital (partenariat, compagnes de spots…) Cela permet à la marque de se renouveler et de raconter des histoires qui ne sont pas nécessairement liées aux produits. Notre but est de montrer comment créer une vie agréable dans son intérieur pour toute la famille.
Est-ce aussi la mission de l’acteur danois Mads Mikkelsen (Star Wars) qui joue dans vos mini-films ?
Oui tout comme celle d'augmenter la notoriété de Bo Concept, car nous sommes conscients que tous les français ne nous connaissent pas encore.  Nous nous sommes aussi positionnés cette année dans le monde du 7e art (décor d’espaces au festival du film britannique de Dinard, habillage de la plage du Majestic au festival de cannes…), car Bo Concept est une marque qui symbolise des moments de relaxation, avec ses proches au cœur de son salon. C'est pourquoi associer Bo Concept à l’univers du cinéma a du sens. L’impact a été immédiat et s’est particulièrement ressenti sur le dernier salon de la franchise. Il est important pour notre marque de sortir de nos magasins, de nous rapprocher de notre consommateur, et d’exister là où nos clients se rencontrent. D’ailleurs pour le lancement de notre nouveau canapé Monaco, nous serons présents au Boat Show de Monaco.

Comment évoluez-vous avec vos franchisés ?
Nous travaillons étroitement avec eux sur leurs capacités à motiver et gérer leurs équipes. Gardons à l'esprit que le client qui rentre aujourd'hui dans un de nos magasins est beaucoup plus motivé et informé qu’auparavant. C'est pour cette raison que la séduction en point de vente est très capitale. Nos magasins doivent être nickels, avoir une présentation des produits au top, des vendeurs professionnels, et offrir une qualité de livraison optimum. Forts de l’impact positif de notre nouvelle stratégie, nous sommes passés en phase de développement avec l’ouverture dans les six prochains mois de trois à cinq nouveaux magasins. Ceci n’était pas arrivé depuis au moins cinq ans. Quant à nos franchisés, ils ont toujours été des clients amoureux de la marque avant de désirer ouvrir leur propre magasin pour se créer un nouveau destin avec Bo Concept.  Notre magasin modèle dernière génération reste celui du centre Beaugrenelle, le seul qui appartient à la marque.

Faisons justement le point sur vos points de vente
Bo Concept c’est aujourd'hui 260 magasins, dont 31 en France avec une prévision d’ouverture dans des villes de tailles moyennes comme Rouen, Orléans, Avignon, Reims, Nancy… Afin de présenter une belle sélection produits et de générer une bonne rentabilité au mètre carré, notre magasin idéal a une surface de 400 à 600 m².  Côté nouveauté : vous vous ouvrez au monde du business…
Effectivement un autre axe de développement de notre notoriété repose sur la nécessité d’être présent dans le marché du B2B, d'où la création de notre formule Bo Concept Business à destination des professionnels. Notre principe : faire que le consommateur se sente chez lui lorsqu'il est dans des espaces à vivre publics tels que bureaux, hôtels, restaurants... L’objectif de Bo Concept Business est de réaliser 20 % de notre chiffre d’affaires.

Pourquoi et comment avez-vous mis en place votre service de décoration personnalisé ?
En constatant la forte tendance à la personnalisation, nous avons voulu créer un service sur mesure pour les particuliers. Notre vendeur devient alors un concepteur d’intérieur qui se déplace chez les clients pour les conseiller et les accompagner. Dans cette optique, chaque magasin doit avoir dans son équipe une personne ayant une formation professionnelle en décoration ou architecture d’intérieur. Cela donne une autre dimension aux services que nous offrons à notre clientèle. Puis, grâce à un logiciel créé par Bo Concept, notre vendeur-conseiller remet au client un book consultable et modifiable sur ordinateur. Ce service lancé récemment est très recherché et nous le mettons en avant au mois d'octobre en proposant une offre gratuite sur un temps limité.

Quels sont les premiers bilans de votre nouvelle stratégie ?
Nous avons constaté l'efficacité de ce dispositif avec des résultats sur 2014 très positifs. Sur le marché français, nous avons augmenté notre chiffre d'affaires de plus de 10 %. Les fruits de notre travail se sont vraiment ressentis sur le deuxième semestre 2014, et 2015 se présente comme une année encore plus performante en croissance. Nous sommes ravis d'être au-dessus du marché et notre objectif est d'aller en 2015 au-delà de 45 millions d’euros de chiffre d'affaires, puis de passer entre 2016 et 2017 la barre « magique » pour Bo Concept des 50 millions d’euros. Pour cela, il nous faut continuer à travailler la notoriété de la marque, mais aussi le service, l'expérience du consommateur en magasin, et le développement de la franchise.

Pour conclure…
Bo Concept est un fabricant d'univers plus qu’un fabricant de meubles. Nous sommes là pour inspirer nos clients et leur proposer des solutions intelligentes. Design, fonctionnalités et personnalisation sont nos axes les plus importants. Et pour conclure sur le milieu du meuble en général, j’ai le sentiment qu’il est à la fois trop traditionnel et trop masculin. Il devrait s'inspirer davantage du secteur de la décoration qui est un modèle de dynamisme très tendance.

Julie Djian

Quelques chiffres
Date de création : Danemark 1952, France 1993
Forme juridique : Bo Concept Retail France SARL
Siège social France :
19, rue de Charenton - 75012 Paris
Site internet : www.boconcept.fr
Dirigeant : Lars Hovang depuis janvier 2013, Directeur région sud-ouest Europe
Activité :
Fabricant et distributeur de mobilier design danois
Chiffre d’affaires monde 2014/2015 :
> 300 millions d’euros prix vente hors TVA
Chiffre d’affaires France 2014/2015 :
> 40 millions d’euros prix vente hors TVA
Effectifs :
• Monde : 1 500 personnes
• France : 135 personnes
Nombre de magasins franchisés France : 31
Magasin en propre :
1 dans le centre commercial Beaugrenelle à Paris
Objectif d’implantation d’ici 2017 : 40 magasins
Ouvertures 2015/2016 :
Tours, Mulhouse, Bayonne-Anglet-Biarritz et Rouen

20151119 marche-itv-poirsonQuels sont les projets du groupe Habitat ?
Nous déployons considérablement notre réseau en France puisque nous avons ouvert 6 points de vente en franchise entre 2013/2015. Nous avons également ouvert des magasins en propre à Marseille, Reims, Avignon. Metz ne va pas tarder à ouvrir et nous allons déménager Strasbourg. Para­llè­le­ment Habitat se développe à l’étranger avec beaucoup d’ouvertures en Europe, dans l’arc scandinave, en Asie et au Qatar. L’avantage d’Habitat est d’avoir une collection suffisamment large pour pouvoir s’internationaliser sans se dénaturer.

Quels sont les atouts de cette stratégie tournée vers l’export ?
Au-delà de la notoriété apportée, ce déploiement nous permet de générer du chiffre d'affaires et d'acquérir des capacités de production beaucoup plus importantes qui permettent de dessiner plus de produits. Nous avons une véritable volonté de développer la marque et d'être encore plus puissants en design.

Les changements à venir ?
Faire bouger le personnel pour offrir plus de services est la mission 2016. Car aujourd'hui nos vendeurs deviennent de véritables conseillers en décoration. Côté digital, le nouveau site Internet qui sera lancé en mars proposera des fonctionnalités offrant la possibilité d'acheter directement de son Smartphone grâce à des QR codes. Habitat est une société hyper dynamique ressemblant à certains modèles d’entreprises américaines qui bousculent les codes pour avancer. Et Hervé Giaoui son président lui apporte un esprit de liberté et de créativité qui lui permet de nourrir tout le temps de nouveaux projets.

20151119 marche-itv-sevenoGram « C'est comme vous voulez » est une centrale d’achats et de référencement de 300 commerçants indépendants dans l’ameublement.

Nous sommes spécialistes de l'accompagnement stratégique pour des structures indépendantes ; une réelle réflexion sur le marché, un positionnement différenciant pour chacune des marques du groupe. Nous faisons de la « meeting strategy » pour les enseignes spécialistes ameublement (L'Ameublier, Gallery Tendances...) et pour les autres marques (Hémisphère Sud, Captain Oliver et Literies&Co), nous enrichissons leur concept par un vrai discours de marques. Aujou­rd’hui, Gram c’est plus de 300 points de vente et plus de 300 millions de chiffre d’affaires consommateurs. Notre atout c’est la proximité et une réponse pour chaque point de vente. L'exercice 2015 sera un bon cru tant en matière de développement (ouvertures) que de CA/points de vente avec une progression de l'ordre de 3 %. Pour 2015, le fait majeur est l'intégration du réseau Hémisphère Sud (15 magasins) sur un concept dont l'ADN est la décoration... plutôt une réussite car le CA du réseau devrait accroître de + 5 % cette année. Les ouvertures de nouveaux points de vente se feront au 1er trimestre 2016 (+ 3 nouveaux magasins).
Notre groupe s'assoit sur des valeurs qui restent inchangées depuis des années alors que les stratégies et les pratiques ne cessent de s'adapter à un commerce en constante évolution. Préserver le « cœur » de la stratégie tout en stimulant le progrès, voilà notre mode de fonctionnement.

20151119 marche-itv-stevens« Alors que la crise a frappé le marché du meuble, de plein fouet, nous continuons notre expansion, et notre chiffre d’affaires augmente avec + 15 % en 2014 avec une tendance toujours à la hausse en 2015. Nous ne pouvons pas nous plaindre ! »

Le concept H&H
Le mot d’ordre de H&H c’est la personnalisation. Beaucoup de nos meubles et canapés sont disponibles avec différentes options (dimensions, pieds, fonctions, couleur, matériaux...). Rien que pour les revêtements, nous proposons une gamme de plus de 200 cuirs et tissus avec un choix de couleur étendu. Cela permet d’offrir à chacun la possibilité d’être son propre designer selon ses goûts et ses besoins. L’une de nos particularités est aussi de présenter dans nos magasins des atmosphères complètes qui sont une véritable source d’inspiration pour nos clients. Nous sommes ainsi les seuls à rassembler en un seul lieu tous les éléments nécessaires à l’aménagement intérieur des salons et salles à manger, depuis les meubles et les canapés jusqu’aux tables et aux chaises, en passant par la décoration, les tapis, les luminaires…

Un dispositif de formation vendeurs
Il est très important pour nous que nos clients bénéficient de l’avis d’experts. C’est pourquoi nous avons créé la H&H Academy. Nos collaborateurs sont ainsi régulièrement formés en France, mais aussi au siège de H&H en Hollande non seulement aux techniques de vente et à la connaissance de nos produits, mais aussi aux caractéristiques des différents matériaux et aux méthodes de construction. Le design, l’aménagement d’intérieur, sont aussi des éléments-clés que nous transmettons à nos vendeurs afin qu’ils puissent conseiller les clients au mieux. Parce que chez H&H, les clients ne viennent pas seulement acheter des meubles, ils viennent aussi acheter une ambiance. Les évolutions de la marque. L’année 2015 a définitivement été celle d’un important tournant digital pour H&H. Nous avons énormément travaillé sur notre site internet (optimisé pour une utilisation sur les appareils mobiles), afin de préparer sa mise en ligne début novembre. Nous avons également réorienté une grande partie de notre communication vers internet, et avons mis au point une réelle stratégie de marketing digital. Nous réalisons ainsi des films qui viennent alimenter notre chaine YouTube, nous sommes présents sur les réseaux sociaux, notamment Facebook, Pinterest et bientôt Instagram. Nos dépliants, notre catalogue sont consultables en ligne sur des plateformes dédiées comme Bonial.fr. Parallèlement, nous avons travaillé à renouveler notre image. Nous avons engagé une agence de création qui a entièrement revu notre communication visuelle afin que celle-ci soit plus qualitative et corresponde mieux à notre marque H&H, qui propose des produits de qualité à des prix raisonnables. Notre objectif est de renforcer la notoriété de la marque H&H sur le marché français.

Les innovations point de vente
Cette évolution digitale est aussi visible sur les points de vente où nous utilisons de nouveaux outils pour une expérience facilitée du client en magasin. Notre système de Narrowcasting par exemple est un formidable outil d’aide à la vente. Nous avons installé dans tous nos magasins des grands écrans directement raccordés à notre système. Ils permettent de consulter notre site internet, mais aussi de visualiser nos collections avec les caractéristiques de chaque meuble, tout en prenant connaissance de l’état des stocks en direct. Le Narrowcasting permet également d’utiliser notre configurateur 3D, un outil que nous sommes les seuls à proposer. Il permet, pour chaque siège de notre collection, de visualiser toutes les options et d’assembler virtuellement le meuble de vos rêves. Vous pouvez ensuite le visualiser en 3 dimensions, sous toutes les coutures et, en un seul coup d’œil, vous connaissez son prix et ses dimensions. Ce formidable outil, unique en son genre, est disponible en magasin, mais aussi sur notre site internet.

L’avenir…
Notre objectif est d’ouvrir à terme 90 magasins en France. Malgré la crise qui a durement frappé le marché du meuble en France et a quelque peu ralenti le rythme, nous continuons à nous développer et à ouvrir des magasins.

QUELQUES CHIFFRES
• 56 magasins en France et 273 en Europe.
• Une dizaine de magasins ouverts en 2015 avec des superficies variant de 450 à 800 m² à : Herblay, Gex, Mulhouse, Bourg-en-Bresse, Bordeaux, Sallanches, Besançon, Vannes, Cherbourg, Caen…
• De nouveaux magasins ouvriront d’ici la fin d’année à Chambéry en Bretagne et Normandie. Début 2016, sont aussi prévues des ouvertures à Carcassonne, Cahors, un nouveau magasin à Rodez et un déménagement du magasin de la région montpelliéraine à Lattes, dans une zone commerciale très porteuse.
• 3 à 4 collections de meubles complètes et de chaises sortent chaque année.


 
20151119 marche-itv-sztajnbokLigne Roset est une entreprise dynamique qui n’a jamais abandonné ses fondamentaux en matière de créativité et de qualité, et ce, même pendant les an­nées difficiles. Après le ralentissement ressenti à partir de 2010, nous retrouvons sur l’exercice 2014/2015 de la croissance significative et de l'enthousiasme dans les résultats avec à fin septembre + 9 % de prises de commandes. Ligne Roset France est à  + 3 %, chiffre qui correspond à l’objectif annoncé l'an dernier. Ces résultats sont d’autant plus prometteurs pour 2015/2016 qu’un nombre important d'ouvertures est prévu pour le groupe. Notons que Ligne Roset France a déjà ouvert sept magasins entre septembre et octobre de cette année. Quant à l’export, nous avons commencé à exporter sur l'Allemagne dès les années 60 et depuis une trentaine d'années, environ 70 % de notre chiffre d’affaires se fait à l'international avec une forte croissance cette année en Asie et en Amérique du sud.

Une année prolifique
Un des moments forts de cette année est le lancement de la réédition de la collection initiale de Pierre Paulin aux arts ménagers de 1953 qui complète les collections des années 70 et 80 déjà dans notre catalogue.  Cela nous conduit à nous positionner comme le deuxième éditeur de référence de Pierre Paulin avec Artifort. Ligne Roset est fière d'avoir remis à la place qu'il mérite un des plus grands designers français non reconnu à sa juste valeur au moment où il était encore en activité. Nous avons également remporté cette année de nombreux succès dans notre département « Contracts » créé en 1990. Un bel exemple en est l'équipement des 2 754 cabines du plus grand paquebot du monde « Harmony of the Seas ». Nous livrons également sur 3 ans un nouveau concept de chambres pour les hôtels Ibis rouge du monde entier. Dans un autre genre, nous mettons en place pour la fin de l’année un partenariat mondial avec Samsung pour développer la vente du nouveau téléviseur design Serif dessiné par les frères Bouroullec.

Le secret du succès de Ligne Roset
Notre force repose sur une créativité sans cesse renouvelée. Chaque année, il y a sur les stands de Ligne Roset et de Cinna pas moins de 120 nouveaux produits. La création et le plaisir sont les moteurs de Michel Roset. D’ailleurs, rendez-vous au salon pour découvrir des grandes nouveautés dont trois sièges parmi les plus confortables jamais faits et une véritable explosion de la couleur dans nos meubles. Le réseau de Ligne Roset France affiche quant à lui une grande stabilité et comptabilise une centaine de points de vente. La crise n'a eu aucune prise sur ce nombre et nous n'avons jamais eu autant de demandes d’ouvertures que cette année. Cela laisse présager des chiffres très positifs pour l'exercice prochain.

L’envol du digital
Nous lancerons début 2016 notre nouveau site Internet (simultanément dans plusieurs pays comme l'Allemagne, les États-Unis, l'Angleterre et la France) qui intégrera une plate-forme de vente en ligne. Nous avons déjà mis en place sur notre site un système de captation des contacts de manière à orienter nos visiteurs (600 000 par an), et à leur proposer différents services : catalogue, conseils de décorateur, rendez-vous, devis… Avec cette plate-forme, nous développerons toute une politique web to store en restant dans une logique de complémentarité multicanal. Les ventes seront totalement restituées et livrées par le réseau, car il ne s’agit en aucun cas de le concurrencer. De plus, vu notre positionnement haut de gam­me, il est difficile pour nos clients de se décider uniquement sur une image. Ils ont besoin de voir et de tester le confort des produits pour se décider. Nous avons aussi intensifié notre communication sur le Web à travers les réseaux sociaux tels Facebook, Instagram, Houzz et Pinterest. Nous comptons à présent 20 000 abonnements volontaires à notre newsletter.

Les perspectives
Elles sont d’autant plus prometteuses que nous avons considérablement renforcé cette année notre collection de meubles en particulier dans le domaine des tables de repas, qui connaissent un triplement de leurs ventes ces derniers mois. Le nouveau mix-produit mis en place cette année nous rend très optimistes pour 2015. L'objectif fixé pour l'exercice 2015/2016 est de + 4 % pour Ligne Roset France.  La marque Ligne Roset est en pleine forme !

Julie Djian