20190711 interiorlyfestyle

20190614 bruxelles

20190624 eco-mobilier

Imprimer

But City Sébastopol

on 30 septembre 2013. Posted in Distribution 2013

butL’esprit boutique
de « But City »

But poursuit le développement des « But City » en ouvrant, le 8 août, le magasin Sébastopol, deuxième du genre à Paris, après Wagram, et troisième en France (Nice). Un point de vente ancré au cœur des grandes villes et axé sur la scénarisation de produits plutôt déco pour les citadins.

«A travers les But City, notre en­seigne prouve sa capacité à faire évoluer la perception de sa marque en misant sur des produits à forte capacité de séduction de par leur qualité et leur mise en valeur en magasin, explique Frank Maassen, PDG de But. Nos magasins classiques ont toujours un fort po­tentiel, mais notre enseigne était sous-représentée à Paris et en île de France. Avec les But City, nous souhaitons attirer une clientèle citadine séduite par de beaux produits dans les domai­nes de l’ameublement, de la literie, de la déco, de la cuisine et du Pem. Répondre à son attente est un moyen pour notre marque de réaliser encore plus de croissance ».

 

 

 

Frank Maassen - Bertrand Bonnet

butVoir les discours d'inauguration. Par ordre d'intervention :

• Bertrand Bonnet, Directeur du magasin
• Frank Maassen, Président de But

Un projet novateur

Situé à l’angle du boulevard de Sébastopol et de la rue de Turbigo, entre le quartier des Halles et les Arts et Métiers, But City occupe une superficie de 650 m2 et l’équipe comprend dix salariés. « L’endroit a été notamment choisi pour sa proximité avec d’autres magasins de meubles situés traditionnellement dans ce quartier », remarque Frédéric Lecointe, Directeur général exploitation et développement. La direction du magasin a été confiée à Refai Kalikulzaman qui affirme : « But City est un projet novateur et d’avenir ». L’agencement du magasin est particulièrement étudié. Au premier étage, sur 200 m2, les clients découvrent plus d’une dizaine de modèles de cuisines, en situation lors de démonstrations culinaires. Au sous sol, place au repos avec la literie. Le rez-de-chaussée est dédié aux salons et séjours avec aussi un rayon luminaire bien organisé. Un peu partout, des objets déco attirent les regards.



Positionnement sur le marché du meuble : n°3 en France
Nombre de magasins : 219
Nombre d’enseignes : 3
• But
• But City (le concept citadin)
• But Cosy (le concept rurbain)
Effectif salariés : plus de 6 000
CA 2012 : 1,8 M € soit une part de marché de 10,6 %

Le magasin

lecointeLe concept « But City »

« But City, c’est principalement trois avantages : la séduction d’une gamme appropriée au citadin, le prix But et le service, notamment une livraison ultra rapide. Le principe de ce type de magasin a été testé il y a deux ans dans le magasin But Rosny-sous-Bois (Seine Saint Denis), situé dans le Centre Commercial Domus. Nous avons ensuite ouvert, en mai 2012, une première boutique But City à Nice et une deuxième à Paris. La superficie des But City est plus petite que celle des magasins But classiques : 650 m2 à Sébastopol, 800 m2 à Nice et 1 000 m2 à Wagram. But City a pour principe de présenter des familles de produits dominantes telles que le salon, la cuisine accompagnée du Pem, et la literie avec autour beaucoup d’objets de décoration. Ici, pas de téléviseurs, pas de Blanc sauf éventuellement du textile type couette et oreiller. La clientèle visée comprend à la fois des jeunes et des couples aisés, mais aussi des employés et des cadres moyens. Les produits déco attirent particulièrement les femmes. L’accent est mis sur l’accueil et le service. Pour Paris uniquement, les livraisons express (au pied de l’immeuble) s’effectuent entre 18h et 21h. Cela signifie qu’un client, qui règle ses achats avant 16h, peut être livré le jour même, dans la soirée. Un But City réalise le double du chiffre d’affaires d’un magasin de périphérie. Dans ce type de magasin, la cuisine représente 30 % du CA, la literie 30 %, le siège 30 % et la déco 10 % ».

Un atout supplémentaire

L’offre est pensée pour les citadins avec une priorité donnée à des produits gains de place, fonctionnels et design. « Dans les But City, nous accordons une place particulière à la sélection des produits et à leur mise en scène, souligne Frank Maassen. Le ratio qualité/prix est une vraie valeur ». Côté numérique, trois bornes interactives donnent l’accès à plus de 20 000 références à découvrir. « Nous avons, présent à l’esprit, que 70 % des clients viennent dans nos magasins avec en tête des infos glanées sur l’Internet », précise Frank Maassen. Cinq vendeurs sont donc équipés de tablettes ce qui permet de consulter instantanément les sites Web. « Notre objectif est de simplifier au maximum l’acte d’achat » remarque Refai Kalikul­zaman, Directeur de But City Sébastopol. Dans la partie dédiée à la cuisine, les devis réalisés par un cuisiniste (ils sont au nombre de trois) sont gratuits. « But City, c’est un magasin chic rempli de produits malins, conclut Refai Kalikulzaman. Des objets volontairement mis en scène pour lui donner cet esprit boutique qui fait sa force ».

Valérie Clément

20190515 magniflex-logo1
Dans le cadre de son expansion,
MAGNIFLEX fabricant n°1 de literie en Italie

RECRUTE

AGENTS COMMERCIAUX MULTICARTES
pour la France, les DOM-TOM,
la Belgique, le Luxembourg
et la Suisse.


Contact :
yoann.gerinte@magniflex.fr

06 51 53 09 29

20160613 rejoignez-nous