En bref...

20170907 sommeil-2.0

20170811 salon bruxelle
Imprimer

Le marché de l’ameublement Français

Écrit par ADMINISTRATOR on 29 novembre 2016. Posted in En bref...

20161129-ipea-logoBilan de santé IPEA

Le marché de l’ameublement Français pour le mois de septembre a été rendu le mois dernier, par l’IPEA. Ce qui ressort de la  situation, de façon générale, est l’évolution du marché domestique entre septembre 2015 et septembre 2016, avec +1,3 %, et une hausse du cumul de +2,2 % à fin septembre 2016, avec une incidence du résultat de septembre sur le cumul, à - 0,2 point.

Après un mois d’août catastrophique, qui s’est très fortement ressenti pendant les deux premières semaines du mois de septembre, les deux dernières semaines se sont révélées décisives pour redresser la situation. Le mois de septembre 2016 s’est terminé sur une note positive, avec +1,3 %. Un score tout de même honorable, sur un référentiel 2015 élevé (+5,6 %). Ce bilan est plutôt encourageant, certes, mais après un bimestre juillet-août en retrait, il est difficile de parler de reprise. On annonce d’ores et déjà une performance en demi-teinte pour le mois d’octobre. Par ailleurs, même s’il existe des similitudes entre cette fin de mois de septembre et celle de 2015, la dynamique aura quand même été différente. En 2015, la croissance du marché se portait plutôt bien au premier trimestre, avec +0,9 %, et +2,1 % sur le premier semestre, avant d’atteindre +2,4 % à fin septembre. En revanche, en 2016, la croissance ralentissait durant les neuf premiers mois. Le marché progressait sur le premier trimestre ainsi que sur le premier semestre, avec +4,8 %, avant de retomber à +2,2 % sur le cumul neuf mois.

Evolution valeur du marché domestique m/m-12

20161129-ipea1

Pour accompagner ce bilan, l’IPEA s’est également intéressé aux sources d’informations des ménages, avant la concrétisation de leurs achats de meubles. Une étude menée par Ipsos pour le groupe Adrexo, a mis en lumière le poids des prospectus dans le processus d’achat des ménages. Selon l’étude, menée auprès de 2000 Français, 90 % des Français déclarent recevoir chaque semaine des prospectus dans leur boîte aux lettres. 70 % liraient ces prospectus. 81 % des personnes interrogées disent se rendre dans un magasin dans les trois mois après la lecture d’un prospectus. Si nombreux sont ceux qui ont cru à l’enterrement du prospectus par les nouveaux moyens de communication, l’étude révèle que 63 % des Français apprécient de recevoir des prospectus papier, en ce qui concerne l’ameublement. 84 % des répondants qui reçoivent des prospectus sur l’ameublement les utilisent en premier lieu pour être informés des promotions, notamment dans le cadre d’opérations de déstockage.